Marc-Pierre Lebault, directeur commercial American Express Voyages d’Affaires

Quelles sont les principales attentes des voyageurs d’affaires ?

Marc-Pierre Lebault : L’optimisation du temps de déplacement et le confort de leur voyage sont leurs deux principales attentes ! Raison pour laquelle nous devons, en tant qu’agence de voyages, analyser le cahier des charges de nos clients afin de leur proposer les solutions les plus pertinentes. Pour cela, nous tenons également compte de deux autres paramètres : la durée de séjour et le lieu de leurs rendez-vous, centre-ville ou périphérie.

Qu’entendez vous par confort du déplacement ?

M.-P. L. : C’est l’ensemble des prestations proposées aux passagers, non seulement à bord d’un avion ou d’un train mais aussi avant et après le voyage. Ainsi, sur place, le voyageur d’affaires souhaite pouvoir travailler sur son ordinateur, utiliser son téléphone, être placé dans un espace business clairement défini, disposer du wi-fi… Ce sont tous ces petits “plus” qui rendent le voyage plus fluide. Par exemple, la SNCF propose des horaires de restauration adaptés, la possibilité de réserver un taxi, des points d’arrivée et de départ avec des accès à des salons affaires calqués sur ceux de l’aérien… Le billet électronique fait également partie des services appréciés par cette clientèle, tout comme l’ensemble des outils on line. En résumé, le voyage d’affaires doit être le plus productif possible dans un espace le plus confortable possible !

La part du train sur le marché des voyages d’affaires s’accroît régulièrement, en particulier en France. Pensez-vous que sur des courts trajets ce dernier va détrôner l’aérien ?

M.-P. L. : Il est vrai que pour des courts trajets le train est une réelle alternative à l’avion. Mais il ne doit pas être proposé systématiquement. Les demandes de nos clients sont de plus en plus pointues, nous devons donc, pour chaque déplacement, préconiser la solution la mieux adaptée en tenant compte de la durée du séjour et du lieu des rendez-vous. Cela dépend aussi du coût et de la volonté de l’entreprise de se rendre plus ou moins vite à sa destination… D’où l’importance de l’ordre de mission qui doit être le plus précis possible.