Maurice : un nouvel hôtel LUX pour marquer la reprise du tourisme

Alors que le tourisme mauricien commence à redémarrer, LUX* ouvre début décembre un hôtel à Grand Baie, au nord de l'île. Parmi les autres développements attendus par le groupe mauricien, un établissement au sud de la France en 2023.
Une des résidences avec piscine privée du LUX Grand Baie.
Une des résidences avec piscine privée du LUX Grand Baie.

La réouverture début octobre de l’île Maurice aux voyageurs vaccinés met fin à une longue frustration vis-à-vis d’une île très appréciée par les touristes français et européens. « Les avions se remplissent vite. Deux de nos hôtels sont déjà complets pour la Toussaint« , Véronique Berthier, vice-présidente Ventes et Marketing Europe de The Lux Collective, un des principaux groupes de l’île de l’océan Indien. Le protocole allégé pour les personnes protégées contre la pandémie ne nécessite plus qu’un test PCR à réaliser 72h avant départ et deux tests antigéniques sur place, les premier et cinquième jours. « Ils sont pris en charge par hôtel. Une fois ces tests effectués, il n’y a pas de restriction pour visiter l’île« , décrit-elle.

Si les touristes retrouvent le chemin de Maurice, le tourisme d’affaires devrait suivre une même voie. « Cela prendra peut-être un peu plus de temps pour le segment MICE, plutôt sur le deuxième semestre 2022« , estime Véronique Berthier. Malgré son éloignement peu « RSE compatible », la destination semble toujours prisée. « Dans nos discussions, on sent un vrai regain d’intérêt pour Maurice, même de la part des grandes entreprises, car c’est une destination « safe », avec une population vaccinée pour une très large majorité, remarque cette responsable ventes et marketing du groupe hôtelier. Séjours incentives, voyages de remerciement : je suis persuadée que tout cela va redémarrer, car il y a eu tellement de frustration ces derniers temps. » Le redémarrage de Maurice tirera l’ensemble de la région, notamment l’île voisine de La Réunion, où le groupe est aussi implanté est aussi implanté avec un hôtel qui reçoit de nouveau des groupes MICE dans le cadre d’opérations qui avaient été reportées, Covid oblige.

Pour accompagner la reprise du tourisme mauricien, le groupe The Lux Collective dévoilera le 1er décembre un nouvel hôtel au nord de l’île, à Grand Baie. A la fois sophistiqué et décontracté, le LUX* Grand Baie disposera de 116 chambres, réparties entre 86 suites, 8 villas avec piscine privée et 20 résidences penthouse avec piscine individuelle. Au programme également un spa, un fitness et trois restaurants, dont un sur la plage, un autre en rooftop au bord d’une piscine à débordement et un troisième de cuisine fusion asiatique, à portée gastronomique. « Si l’hôtel ne dispose que d’une petite salle de réunion de style boardroom, tous ces lieux peuvent être privatisés pour les groupes MICE« , explique Véronique Berthier qui met aussi en avant la proximité du LUX* Grand Gaube, à 10 minutes en voiture, dont l’offre intègre une salle de cinéma façon auditorium de 80 sièges.

Vue aérienne du LUX Grand-Baie.
Vue aérienne du LUX Grand-Baie.

Alors que les LUX* North Male aux Maldives et celui de Bodrum en Turquie ont disparu de l’offre du groupe, d’autres viendront renforcer le portefeuille du groupe, notamment en Asie. Ainsi, fin 2022-début 2023, Lux s’installera sur l’île de Phu Quoq, au sud ouest du Vietnam avec un hôtel de 193 chambres sur pilotis au milieu de la jungle, donnant sur une baie préservée. Toujours en Asie, le groupe The Lux Collective va poursuivre son développement sur la Tea Horse Road, la route du thé qui parcourt les montagnes du Tibet, du Sichuan et du Yunnan. Son offre passera de sept à dix établissements d’ici la fin 2022, avec des retraites plongées dans leur environnement, certaines ne comptant pas plus de six chambres, comme le Lux Daju Village.

Autre développement majeur, et beaucoup plus près de nous celui-ci, le groupe attend pour le printemps 2023 un hôtel dans le sud de la France, le LUX* La Baraquette Resort & Residences. Au coeur d’un domaine viticole bordant l’étang de Thau, le lieu se prêtera en arrière-saison à de multiples opérations MICE.

Mais la marque cinq étoiles n’est pas la seule à être développée par le groupe LUX, devenu The Lux Collective début 2019. Depuis quelques années, l’hôtelier mauricien s’est ouvert à de nouveaux segments comme les resorts décontractés avec la marque Salt, le all inclusive avec Tamassa, une enseigne quatre étoiles adaptée aux groupes affaires, et bientôt les resorts urbains, avec la marque Socio, attendue en 2023 à Trianon, une zone d’activités proche de Port-Louis. Soit autant de marques nées à Maurice et qui pourraient étendre leur empreinte ailleurs dans le monde.