Melbourne : business aux antipodes

L’élégance victorienne en héritage et l’effervescence multiculturelle d’une métropole d’affaires : Melbourne impose son style business en version down under.

À Melbourne, on cultive avant tout un art de vivre très distingué, patiné par une histoire prestigieuse. Avec sa profusion d’immeubles néo-gothiques, néo-renaissance ou Art déco, ses passages évoquant le vieux Londres ou bien encore ses jardins sophis­­­­­ti­­qués – autant de réminiscences du boom économique de la fin du XIXe siècle et de la ruée vers l’or qui offrit à la ville son incroyable richesse – , c’est en effet une opulente et fière cité qui s’étend dans le quadrilatère délimité par King Street à l’ouest, la Yarra River au sud, Spring Street à l’est et La Trobe Street au nord.

Pourtant, Melbourne est loin de vivre sur son passé, comme le prouvent les aménagements le long de la Yarra River, dominée par l’Eureka Tower, le plus haut gratte-ciel du Pacifique sud avec ses 297 mètres.

Alors, Melbourne, modèle de l’Australie du XXIe siècle ? “Nous sommes un centre majeur de la recherche médicale et de la finance. Ce qui explique que nous soyons la destination australienne numéro 1 pour les congrès et conférences”, indique Karen Bolinger, à la tête du bureau des congrès. Lors de la dernière décennie, Melbourne a connu une croissance de son PIB de 3,2 % en moyenne, comparée à seulement 1,5 % à Sydney. Certains instituts parient même qu’elle deviendra, à l’horizon 2035, la plus grande métropole d’Australie. La ténacité a du bon !