Mercure : design et co-working

Annoncée l'an dernier, la modernisation de la marque Mercure se matérialise. 13 hôtels Mercure ont fait peau neuve en France et en 2015, une quinzaine d’établissements lanceront à leur tour leur programme.

Récemment rénové, le Mercure Paris Montmartre Sacré Cœur est représentatif de l’évolution de la marque milieu de gamme du groupe Accor. Dans son lobby sans desk de réception, mais décorés de tables en bois brut, les clients sont accueillis par des “hôtes” qui pianotent sur leurs iPad pour effectuer le check-in. L’hôtel est ainsi prêt pour la digitalisation de l’accueil que le groupe français proposera d’ici la fin de l’année dans 1000 hôtels dans le monde.

Dans le cadre du nouvel esprit contemporain de l’enseigne, les 235 chambres supérieures ont été remises au goût du jour, dessinées par le studio Marc Hertrich & Nicolas Adnet. La cinquantaine de chambres Privilèges, quant à elles, offrent des services “plus” comme une station pour smartphones, une machine à café Nespresso, un mini-réfrigérateur avec cinq boissons offertes et, pour des nuits douces et profondes, un surmatelas et des oreillers à mémoire de forme.

Côté restauration, le bar lounge 18.75 illustre, de par son nom, le penchant œnologique de la marque, qui propose dans ses établissements une carte des vins “Cave et Saveurs”, sélectionnée en collaboration avec le guide Bettane & Dessauve. Comme dans les autres Mercure “nouvelle vague”, cet espace décloisonné propose une restauration qui fait la part belle aux produits régionaux, à déguster, au choix, sur des tables classiques, sur des chaises hautes ou dans des fauteuils confortables, le tout étant prolongé aux beaux jours par une terrasse de 190 m² donnant quasiment sur la place de Clichy. En plus, en libre accès dans le lobby, une boutique gourmande propose 24/24 une sélection de produits salés et sucrés.

Dans son positionnement, Mercure intègre aussi les nouvelles habitudes des voyageurs d’affaires nomades avec EasyWORK. Au tarif de 6 euros l’heure ou de 24 euros la demi-journée, les cadres en déplacement ont accès à un espace de travail composé de petites salles de réunion pour quatre personnes, d’un équipement technologique dernier cri et de tables où travailler dans le calme en buvant un café.

Présente dans quatre établissements, dont le Mercure Gare de Lyon, cette solution bien dans l’air du temps est amenée à se développer avec une quinzaine d’espaces attendus d’ici la fin de l’année et une trentaine d’ici trois ans, tous dans des hôtels situés à proximité de gares, d’aéroports ou de pôles économiques. Une plateforme de réservation en ligne est également proposée depuis peu.