Milan selon Ludovica Palomba

En 1994, Ludovica Palomba a fondé avec Roberto Palomba le cabinet d'architecture et de design d'intérieur PS+A. Ensemble, ils officient en tant que directeurs artistiques pour des marques prestigieuses comme Poltrona Frau, Kartell ou Zanotta...

Style: "Neutral"

«En Milanaise qui se respecte, je suis toujours à l’afflût de belles et bonnes tables, si possible créatives. L’année dernière, un lieu superbe s’est ouvert dans une ancienne scierie, Carlo & Camilla in Segheria, un espace industriel à la fois dans son jus et à la pointe de la mode. Quelques éléments décoratifs et meubles soigneusement sélectionnés, des lustres vintage : tout cela donne beaucoup de style à l’ensemble ! On dîne à une immense table qui rappelle les réunions de famille à l’Italienne. C’est actuellement l’un des endroits les plus tendance de Milan, dirigé de main de maître par Emanuele Pollini qui s’inspire des traditions pour faire de vraies “blagues” culinaires, comme les gnocchi à la sauge qu’il agrémente de topinambour et de réglisse. Dans le même quartier, on trouve aussi un deux étoiles Michelin, Sadler, et bientôt un nouveau restaurant du chef réputé Matias Perdomo.

Un peu plus loin, dans le vivant quartier des Navigli et ses canaux construits à la Renaissance afin de transporter le marbre qui a servi à édifier le Duomo, j’adore donner des rendez-vous à Rebelot del Pont. C’est une adresse récente, ouverte par les propriétaires d’Al Pont de Ferr en guise d’alternative décontractée à leur établissement étoilé. Le chef Mauricio Zillo sert une cuisine pleine d’originalité, une glace aux oursins notamment. Les vins sont bio pour la plupart et les produits arrivent directement des petits producteurs des montagnes avoisinantes ou du sud de l’Italie. C’est vraiment une adresse extraordinaire !

Côté terrasses, j’ai un faible pour le Ceresio 7, ouvert en 2013 dans un style très anglo-saxon. Sur le toit d’un immeuble neuf, c’est un immense bar-restaurant au look fifties, avec une ambiance intime propice aux repas d’affaires. Les jolies banquettes évoquent un peu les “diners” américains, mais dans un esprit infiniment plus italien. L’été est vraiment le meilleur moment pour y aller. On profite alors de deux grandes piscines ouvertes, les Alpes en toile de fond. Non loin de là, vers le quartier d’affaires de Porta Nuova, il y a le 10 Corso Como. J’adore ! Cet ancien garage a été transformé dans les années 90 en boutique de mode, restaurant, galerie d’art, librairie et belle terrasse. C’est d’ailleurs là qu’a été forgée la notion de “concept store”. On y trouve le 3 Rooms, un mini hôtel totalement craquant.

Au bout de la rue, dans une cour intérieure, se cache la belle galerie d’Antonia Jannone, dédiée à l’art, au design et à l’architecture. Dans le centre historique, j’aime aller me ressourcer aux jardins de Brera. C’est dans le même bâtiment que se trouve la Pinacoteca di Brera, où l’on peut admirer des Raphael, des Titien, des Caravage, mais aussi le Baiser de Francesco Hayez. Rien que ça ! Pour le shopping, j’ai un penchant pour les boutiques de mode très pointues, comme Antonia Milano, mais je suis aussi un rat de librairies. Et MilanoLibri, devant la Scala, est un lieu où je pourrais passer des heures. J’y passe des heures d’ailleurs… »

Ceresio 7 - Rebelot del Pont

Carlo & Camilla in Segheria - Pinacoteca di Brera