Suisse : Gstaad, au-delà du chic

Rencontre : Mirjam Li-Wolf, responsable ventes et marketing de Gstaad Tourism

Mirjam Li-Wolf, responsable ventes et marketing de Gstaad Tourism, dévoile tous les atouts de la station suisse pour des opérations incentive.

mirjam Li-Wolf

Pourquoi venir à Gstaad ?

Mirjam Li-Wolf – Pour les paysages, la neige et l’authenticité. L’ambiance y est apaisante. Il y a presque autant de vaches que d’habitants dans la région, et le mix d’établissements de luxe avec de fortes traditions rurales est unique. Par ailleurs, les équipements de qualité sont nombreux et les activités variées, tant sportives que culturelles.

Ne pâtissez-vous pas de cette image de station destinée aux ultra riches ?

M. L.-W. – C’est un cliché, même si Gstaad est mondialement connue comme destination prestigieuse. La concentration de cinq hôtels 5 étoiles dans une si petite région n’est certes pas banale, cependant il est très réducteur d’en déduire qu’elle n’est qu’une station de milliardaires ! Nous avons aussi des hôtels plus modestes, des bed and breakfast, des gîtes, des restaurants abordables, des aires de jeux pour enfants et un camping !

L’hiver reste la haute saison ?

M. L.-W. – Oui, mais à part quasi égale avec l’été. On essaie maintenant de pousser le printemps et l’automne. Par ailleurs, nous avons la chance d’être géographiquement bien situés et de bénéficier d’un réseau ferré dense et pratique : Gstaad permet facilement de rayonner dans les environs. On peut alors envisager des combinés avec Berne ou Montreux.

Quels sont vos projets ?

M. L.-W. – On s’efforce de ne pas se reposer sur nos lauriers. Nous développons de nouvelles propositions afin que l’offre devienne de plus en plus variée. C’est ainsi que nous accueillons le Snow Bike Festival, une course cycliste sur neige. Dans un autre registre, nous avons mis en place Élévation 1049, une exposition d’art contemporain. Sa particularité est de se dérouler non pas entre les murs d’une galerie, mais dans les rues, les hôtels, et aussi en montagne. Cette proposition permet de découvrir différemment des lieux et des sites qui ne seraient peut-être pas visités autrement.

Suisse : Gstaad, au-delà du chic