Monaco

Parcours sans chicane au pied d’un rocher princier

Bienvenue dans les deux kilomètres carrés les plus denses en fantasmes de la planète. Mais au-delà des clichés, Monaco ne se réduit pas au carré princier de la famille Rainier, ni à son statut fiscal particulier. La vie de la Principauté, c’est d’abord celle de ses quelque 33000 habitants “ordinaires”, venus du monde entier pour profiter – entre autres choses… – d’un climat très favorable. Et multiplier les ambiances, du quartier résidentiel de Fontvieille aux plages au parfum californien du Larvotto, en passant bien entendu par le “Rocher” et Monte-Carlo, son décor d’opérette et ses vues époustouflantes sur la ville.

Un tableau finalement contrasté qui, à l’évidence, continue d’exercer son pouvoir d’attraction. Le tourisme génère en effet près du quart du revenu de la Principauté où, entre ouvertures et extensions, le nombre de chambres a augmenté de 21 % sur la période 2002-2008.Avec 667 événements organisés en 2008, le tourisme d’affaires participe au mouvement, accéléré par l’ouverture, en 2000, du Grimaldi Forum.