« New-York est fait pour les entrepreneurs » : Céline Legros, Les canelés de Céline

 Céline Legros est la directrice et propriétaire des canelés de Céline.

Vous avez gagné le concours du Club des 600, qui encourage les jeunes entrepreneurs français à New York. Ce prix a-t-il modifié votre parcours ?

Céline Legros – : Même si le gain financier n’a pas été négligeable, le plus utile pour moi a été en premier lieu le coaching proposé dans différents domaines comme le commercial, le marketing… Mais ce prix m’a aussi permis de “challenger” mes projets de développement des ventes et de réfléchir à de nouveaux concepts.

Envisagez-vous de développer votre entreprise à grande échelle ?

C. L. : Certainement. Aujourd’hui, je travaille sur un projet de développement des ventes sous une forme plus moderne et flexible, notamment sur le concept des “mobile food vendors” comme les food trucks, ces restaurants ambulants très en vogue à New York en ce moment.

Pensez-vous que New York reste une ville accueillante pour les entrepreneurs, même étrangers ?

C. L. : Oui, New York est FAIT pour les entrepreneurs, de par l’optimisme et l’énergie qui s’en dégagent. Toutefois, c’est aussi une ville “dure”, où il faut savoir se distinguer de la multitude des marques “tendance” qui se lancent chaque jour. Il faut notamment travailler sur la pérennité du produit. Par ailleurs, il est préférable d’avoir des moyens financiers pour se lancer et d’avoir un budget marketing qui permettra d’obtenir plus rapidement une certaine visibilité. D’un point de vue pratique, il est très simple de créer une société, mais il est bien plus compliqué et coûteux de maintenir son activité !