« Nos produits, fabriqués en France, bénéficient d’une très bonne image » : Lu nan, Olmix China

Lu nan est directeur de Olmix china, fournisseur de produits naturels à base d’algues, issus de la technologie de la cosmétique française.

Pourquoi implanter en Chine, et à Pékin en particulier, une entreprise française de l’agroalimentaire ?
Lu Nan – S’implanter à Pékin est important pour l’image de l’entre – prise mais également pour sa logistique, surtout si c’est une société de trading ou une entreprise innovante et technologique. Pour ce genre de société, on pourrait placer Pékin, Shanghai et Canton au même niveau, car elles sont toutes très bien desservies par le réseau de transport. Puis viennent en second choix les villes de Shenzhen, près de Hong Kong, de Qingdao, dans le Shangdong, et Chengdu, dans le Sichuan.

 
Y a-t-il une demande particulière à Pékin pour votre type d’entreprise ?
L. N. – Il n’y a pas de demande particulière par rapport à d’autres grandes villes chinoises. C’était le cas il y a dix ans, mais plus maintenant. Aujourd’hui, ce sont plutôt les villes intérieures et de l’ouest comme Chengdu qui essaient d’attirer ce genre d’entreprises par des incitations fiscales et des zones détaxées.
 
En tant qu’entreprise française, quels sont les avantages de cette implantation ?
L. N. – Nos produits, fabriqués en France, bénéficient d’une très bonne image par rapport aux produits locaux. Ils ont une supériorité technologique et qualitative reconnue, axée sur l’innovation, ce qui est fortement recherché en Chine.