Un certain optimisme se dégage des résultats des groupes hôteliers

Les résultats des groupes hôteliers pour le deuxième trimestre montrent une amorce de reprise, surtout en Chine et aux Etats-Unis et de manière plus timide en Europe. D'où un certain optimisme, malgré les incertitudes pesant sur le redémarrage des déplacements professionnels.
Comme tous les groupes hôteliers cotés, Accor a publié cet été des résultats montrant
Comme tous les groupes hôteliers cotés, Accor a publié cet été des résultats montrant "une reprise en bonne voie, mais hétérogène selon les pays". (ici la Maison Delano, un des futurs hôtels du groupe en cours de développement à Paris.)

Evidemment, il était difficile de faire pire. Le deuxième trimestre 2020, ravagé par les effets de la pandémie, entre autres confinements et restrictions des déplacements, avait vu les résultats des groupes hôteliers plonger à des niveaux abyssaux. Dès lors, il n’est pas étonnant de voir cette année le revenu par chambre – le RevPAR, indicateur clé de l’hôtellerie mixant la fréquentation des hôtels et le prix moyen des chambres – retrouver nettement plus de tenue sur la même période.

L’amélioration est particulièrement sensible pour les groupes...