L’Orlyval inaugure ses vitres intelligentes

Depuis le 26 janvier, Orlyval affiche un visage résolument moderne avec de nouvelles vitres intelligentes en LCD, destinées à accompagner les voyageurs d’affaires. Ces écrans communicants seront aussi expérimentés à bord des bus, métro et tramways dès cette année.
Orlyval
L'inauguration de vitres intelligentes à bord d'une navette Orlyval ouvre la voie à d'autres projets à bord des transports en commun franciliens.

Alors que les transports parisiens – et notamment la desserte des aéroports d’Orly et de Paris-CDG – n’ont pas toujours bonne presse, la RATP a choisi Orlyval pour introduire une “première mondiale en LCD” : quatre vitres intelligentes sont installées depuis le 26 janvier sur l’une des navettes, les sept autres rames Orlyval devant être équipées du même dispositif d’ici la fin de l’année.

Ces “vitres communicantes” fournissent aux voyageurs des informations en temps réel, adaptées au sens de circulation. Ainsi, les voyageurs d’affaires en route vers l’aéroport ont accès à des éléments liées à leur déplacement à venir, notamment les vols au départ de Paris-Orly, ou la météo des villes de destination. Au retour, vers Antony, ces vitres communicantes informent les passagers sur les horaires des prochains passages RER B. En outre, France 24 – partenaire du projet – enrichira ce contenu avec l’information internationale en continu.

hisser la ligne Orlyval au standard international d’une desserte aéroportuaire

Ce projet d’écrans intégrés dans les vitres est né de vouloir hisser la ligne Orlyval au standard international d’une desserte aéroportuaire”, assure Lionel Le Fessant, Directeur commercial et qualité, Chef de projet Information Voyageurs pour Orlyval Service, qui pointe le caractère inédit du dispositif : “Dans un matériel entièrement rénové, intégrer ces écrans dans les vitres, cela ne se fait nulle part ailleurs”.

Des tests à bord des bus, tramways et métro en 2021

Aujourd’hui réservée aux voyageurs depuis ou vers Orly, cette innovation pourrait bien se généraliser. En effet, les responsables du projet ouvrent la porte à un déploiement beaucoup plus large, comme en témoigne Lionel Le Fessant : “En surpassant toutes les difficultés techniques, nous avons démontré qu’il était possible de reproduire ce système d’information voyageurs sur différents types de matériel : tramways, métro, trains et bus”. D’ailleurs, plusieurs expérimentations sont déjà programmées par Île-de-France Mobilités dès 2021. Une quinzaine de bus seront bientôt équipés d’écrans intelligents, et des tests sont également prévus dès cette année sur les réseaux de tramways et de métro.