Otto Dix à New York

La Neue Galerie, musée dédié à l’art allemand et autrichien, présente pour la première fois Otto Dix en Amérique du Nord, avec une centaine de toiles et de dessins.

L’artiste allemand (1891-1969) fait ses études à l’École des arts décoratifs de Dresde de 1909 à 1914, puis est confronté à la Première Guerre mondiale. Dans les années 20, il affirme son style et décrit son époque – la République de Weimar – avec une certaine cruauté, excellant particulièrement dans l’art du portrait. Il est alors considéré comme le chef de file de la Nouvelle Objectivité allemande, la Neue Sachlichkeit, aux côtés de George Grosz. L’arrivée au pouvoir des nazis en 1933 le pousse à quitter son poste de professeur à l’Académie, car il est alors considéré comme “artiste dégénéré”.

Dans cette exposition, les thématiques vont du traumatisme de la Grande Guerre à sa vision de la sexualité, en passant par ses célèbres portraits, ses tableaux religieux et quelques œuvres allégoriques.

Peinture :

“Portrait de la danseuse Anita Berber”, 1925, Otto Dix, huile et tempera sur contreplaqué. Sammlung Landesbank Baden-Württemberg im Kunstmuseum Stuttgart

Jusqu’au 30 août.

Neue Galerie, 1048 Fifth Avenue, New York

Tél. : +1 212 628 62 00