Ouigo choisit la start-up Moment pour la connectivité du Paris-Lyon

La ligne Paris-Lyon assurée par Ouigo est désormais équipée de la plateforme digitale mise au point par la start-up française Moment, permettant au voyageur de naviguer sur Internet ou d’accéder à du contenu en streaming comme des films ou des séries.

Moment
Ouigo s'est allié à Moment pour connecter sa ligne Paris-Lyon

A l’instar des compagnies aériennes, pour qui la fameuse expérience voyageur passe par un système de divertissement ergonomique et riche en contenu – tout particulièrement sur le réseau long-courrier – le train prend lui aussi le virage du voyage connecté. En témoigne le dernier partenariat conclu entre Ouigo et Moment. La compagnie ferroviaire a choisi la start-up française pour divertir ses passagers sur l’axe Paris-Lyon, au travers d’une solution sur-mesure. Concrètement, les voyageurs ont désormais accès à un portail digital leur permettant de naviguer sur Internet ou de consulter leurs mails. Un catalogue de contenu en streaming est également disponible, comprenant notamment des films, des séries, des podcasts ou encore une offre de presse digitale. Quant au volet commercial, il s’articule autour de deux offres : le wifi seul est proposé à 3 euros, tandis qu’un pack wifi et divertissement, avec films, séries, musiques, est facturé à 5 euros. La version gratuite donne elle accès à des programmes comme des jeux, une carte interactive pour suivre son voyage, ou des guides touristiques.

Si les retours des voyageurs sont positifs, ce nouveau partenariat pourrait bien s’étendre à d’autres lignes du réseau. Et pourquoi pas s’ouvrir à d’autres types de services connectés… « Moment [a] déjà développé des plateformes auprès de compagnies aériennes et maritimes et adapté les services disponibles selon les besoins de leurs passagers (contenus streaming, portail avec e-shopping, commande de repas/snack depuis son siège, guides touristiques intégrés, IoT …) », rappelle la direction de Moment, qui souligne au passage que « Le contexte post-Covid pourrait également accélérer leur usage alors que les consommateurs demandent plus de technologies contactless ».