Ouverture – Mandarin oriental s’installe à Paris

Le club des hôtels de luxe parisiens a gagné un nouveau membre le 28 juin avec l’inauguration du Mandarin Oriental Paris, le premier établissement de la marque en France.

Un événement longtemps attendu pour un groupe asiatique qui a pris son temps pour trouver le bon point de chute dans la capitale française afin de parfaire son expansion européenne, déjà concrétisée par des hôtels à Barcelone, Genève,Londres, Munich et Prague.

Pour bien marquer ses ambitions sur le marché parisien, Mandarin Oriental n’a pas fait les choses à moitié. Avec son emplacement, tout d’abord, au coeur du faubourg Saint- Honoré, à deux pas de la place Vendôme. Pour accompagner la transformation d’un immeuble Art déco en hôtel de luxe contemporain, Mandarin a fait appel à une Nouvelle donne en vue dans le monde de la résidence hôtelière.

Filiale commune d’Accor et de Pierre et Vacances, Adagio vient de prendre la gestion des Citéa, via le rachat par Pierre et Vacances de la totalité des parts d’une marque de résidences deux étoiles que Pierre et Vacances détenait déjà à 50 %. Finalisée fin juin, cette opération permet à Adagio de revendiquer le titre de “leader européen des résidences de tourisme urbaines avec près de 10000 appartements et un volume d’affaires d’environ 160 millions d’euros”. Avec, à terme, des ambitions plus fortes encore puisqu’Adagio compte exploiter d’ici 2015 près de 130 résidences – contre 84 aujourd’hui après le rachat de Citéa – pour un volume d’affaires de 330 millions d’euros. Dans cette optique, Accor et Pierre et Vacances comptent renforcer en premier lieu la présence de l’enseigne en France, mais également au Royaume-Uni, en Allemagne, en Russie et au Moyen-Orient.

Un développement qui ne se fera plus que sous la marque Adagio, un nouveau label devant prochainement distinguer les ex-résidences Citéa afin de marquer la différence avec les établissements haut de gamme. kyrielle de stars de l’architecture et de la décoration comme Jean-Michel Wilmotte, Sybille de Margerie, Patrick Jouin et Sanjit Manku. Un esprit “dream team” qui se poursuit avec une restauration confiée à Thierry Marx, le chef étoilé qui supervise les deux restaurants.Autre atout de l’hôtel : son bar qui se prolonge dans le jardin intérieur. Mandarin Oriental n’oublie pas, à côté des 138 chambres et suites, la figure désormais imposée du spa, avec grande piscine et sept suites de soins privées.

Mandarin Oriental Paris > 251, rue Saint-Honoré, 75001 Paris
• Tél. : 01 70 98 78 88
• Internet : www.mandarinoriental.com