Après Air France et Air Tahiti Nui, French Bee se lance sur Paris-Los Angeles

On trouve de nouveau jusqu'à trois vols quotidiens entre Paris CDG et Los Angeles sans escale. Outre le tandem Air France-Delta Air Lines, on retrouve depuis le 16 novembre Air Tahiti Nui, de retour sur cet axe. La compétition s'intensifiera encore en avril prochain avec l'arrivée de French Bee.
French Bee
Un Airbus A350 de French Bee (Photo : French Bee-©Arnaud Gaulupeau)

Paris CDG-Los Angeles est l’une des lignes phares au départ de France sur l’Atlantique Nord. Cet hiver, jusqu’à trois vols quotidiens sont ainsi proposés aux voyageurs d’affaires. Air France-KLM en coopération avec Delta Air Lines dessert ainsi deux fois par jour cet axe avec un Boeing 777 aux couleurs de la compagnie française.

Retour d’Air Tahiti Nui

Avec la levée des restrictions de voyage, on retrouve également Air Tahiti Nui. La compagnie avait suspendu le vol Paris-Papeete via Los Angeles. Une suspension liée à l’interdiction faîte aux voyageurs étrangers d’entrer sur le territoire américain. Le transporteur polynésien avait à la place exploité l’axe Paris-Tahiti via Vancouver.

« On est heureux de revenir à Los Angeles car c’est là où se trouve le marché. Non seulement entre Paris et Los Angeles mais aussi entre la Californie et Tahiti. Vancouver est certes un bel aéroport mais sa zone d’attraction économique est loin, très loin de celle que représente Los Angeles, » décrit Jean-Marc Hastings, directeur régional France et Europe d’Air Tahiti Nui.

Boeing 787 Air Tahiti Nui (Photo: Air Tahiti Nui)

Les vols aller ont repris le 16 novembre tandis que le premier vol retour décollera de Tahiti vers Los Angeles et Paris le 18. La compagnie proposera de 3 à 7 vols hebdomadaires sur cet axe avec son Boeing 787.

French Bee débarque en avril

La compétition va encore s’intensifier à partir du 9 avril avec l’annonce par French Bee de son arrivée sur cet axe stratégique. Le transporteur proposera quatre vols hebdomadaires sans escale depuis Paris Orly et Los Angeles International Airport. Les vols seront assurés par de tout nouveaux Airbus A350.

French Bee compte s’imposer avec des prix d’appel très attractifs. Un aller simple sera commercialisé à 279 euros en prix d’appel sur sa classe économique traditionnel tandis que le prix d’appel de sa classe Premium débutera à 631 euros. Des prix qui devraient certainement relancer la guerre tarifaire sur Paris-Los Angeles.

French Bee proposera également des correspondances sur d’autres villes des Etats-Unis grâce à un accord interligne avec Alaska Airlines.

Le positionnement de French Bee sur Los Angeles suit une stratégie de développement sur l’Atlantique Nord. « Après le succès de notre lancement vers New York et la reprise de San Francisco le 10 novembre, nous sommes enthousiastes à l’idée de lancer notre troisième liaison américaine depuis Paris-Orly, et de poursuivre notre expansion aux États-Unis« , commente Marc Rochet, Président de French Bee.