Paris, première destination pour le Dreamliner Kenya Airways

Le tout premier Dreamliner de la compagnie Kenya Airways a atterri à Paris le 4 juin, symbolisant ainsi les nouvelles ambitions du transporteur africain, et le bon fonctionnement de la coopération avec Air France-KLM. Les deux partenaires entendent bien tirer mutuellement profit de ce nouveau fleuron, bien au-delà de la seule ligne Paris-Nairobi.

DR

Tout un symbole… Parmi les nombreuses destinations business qui forment le réseau de Kenya Airways, c’est donc Paris que la compagnie a finalement choisi pour lancer le nouveau fleuron de la flotte rouge et blanche, baptisé Great Rift Valley. Ce Dreamliner de 234 sièges – dont 30 en classe Premier World – aux couleurs de la compagnie africaine a donc atterri à Paris-CDG pour la première fois à 6h20 ce mercredi 4 juin, deux mois quasiment jour pour jour après la réception du nouvel appareil. Il assurera six liaisons hebdomadaires entre les aéroports de Paris-CDG et de Nairobi-Jomo Kenyatta, en attendant une montée en puissance en fonction de la demande. Avec Londres et Amsterdam – ses deux autres points d’ancrage en Europe – Kenya Airways entend ainsi s’appuyer sur le hub parisien pour s’ouvrir de nouveaux horizons, notamment vers l’Amérique du Nord. Le groupe Air France-KLM misant quant à lui sur le réseau de quarante destinations africaines irrigué par la compagnie kenyane.  

Ce premier Dreamliner sera suivi de cinq autres livraisons entre les mois de juillet et de décembre, puis de trois autres en 2015, qui devraient notamment mettre le cap sur Dubai et Bangkok. Il ouvre un nouveau chapitre de la ligne Paris-Nairobi, et plus globalement des relations entre la France et le Nigeria. Les dirigeants de Kenya Airways ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, qui ont fait le déplacement à la Maison de la Recherche pour acter cette inauguration ô combien symbolique. Les deux ambassadeurs étaient donc présents aux côtés de Titus Naikuni pour souligner la portée de l’évènement, tout en se voulant rassurant sur la situation nigériane après les différents attentats dont le pays a été le théâtre au cours des derniers mois. Rémi Maréchaux, ambassadeur de France au Kenya, n’a pas manqué de souligner la belle dynamique des échanges commerciaux entre les deux pays, le nombre d’entreprises françaises présentes à Nairobi ayant plus que doublé au cours des 18 derniers mois.