Groundscape : le parking du futur selon Indigo et Dominique Perrault

L’opérateur Indigo et l'architecte Perrault abordent le futur du stationnement urbain sous l'angle des services et des mobilités douces, à travers le projet Groundscape.

Groundspace
Indigo et l'architecte Perrault int dévoilé leur vision du parking de demain à travers le projet Groundspace

L’opérateur de parking Indigo s’est associé à l’architecte Dominique Perrault pour imaginer le futur du stationnement au regard des enjeux urbains. “Le parking de demain sera ouvert sur son environnement, au cœur des enjeux de mobilité et de services de la smart city du futur”, estime Serge Clémente, président d’Indigo Group. Des enjeux qui rencontrent les préoccupations de Dominique Perrault a fait de la valorisation du sous-sol son cheval de bataille.  “C’est la frontière immobilière du XXIe siècle”, estime l’architecte-urbaniste. Son concept de Groundscape  – alliage entre “Ground” et “Landscape” – promeut une architecture “enracinée”, qui envisage le sous-sol comme un  prolongement de la cité et de ses bâtiments.

Dans le nouveau modèle envisagé, le parking du futur cessera d’être une boîte fermée pour devenir un site de connexions, une sorte d’extension du niveau de la rue en hébergeant par exemple les nouveaux usages de mobilité douce, mais aussi des espaces culturels, des zones de services, notamment des food-trucks ou des commerces ou des solutions de livraison logistique. Autres évolutions envisagées, le stockage de serveurs informatiques, voire de l’agriculture hors sol. Le tout concerne autant la reconversion des parkings existants que la création de nouveaux types de parkings intégrés sous la voirie.