Pas de fermeture de frontière entre France et Allemagne

Depuis jeudi circule la rumeur d’une éventuelle fermeture des frontières entre la France et l’Allemagne. Voici les dernières informations sur la situation, vérifiées auprès des autorités françaises et allemandes.

DB
Les trains circulant entre la France et l’Allemagne sont totalement opérationnels

Les frontières sont totalement ouvertes, l’ensemble des trains entre la France et l’Allemagne – notamment sur les deux axes importants que sont Paris-Strasbourg-Allemagne et Paris-Metz-Sarrebruck-Allemagne sont totalement opérationnels. Il n’y a pas non plus d’interruption de trafic sur la ligne régionale du TER reliant Strasbourg à Bale CFF en Suisse ou celle reliant Mulhouse à Fribourg en Allemagne.

En revanche, la circulation des personnes est soumise à des contrôles car le Robert Koch Institut, l’institut de virologie et de veille sanitaire, a classé mercredi soir la région Grand Est comme « zone à risque » en raison de la très forte propagation de cas de coronavirus dans le Haut-Rhin autour de Mulhouse. Sur 587 cas de contamination active recensés le 11 au soir, 359 se situaient dans le Haut-Rhin et 108 cas dans le Bas-Rhin. Le statut de « zone à risque » se traduit par une mise en quarantaine des personnes venant des endroits ainsi classifiés durant 14 jours. C’est donc le cas des frontaliers allant travailler en Allemagne. On recense 42 000 Français travaillant dans le Land de Bade-Wurtemberg et 2 000 Allemands se rendant en Alsace et en Lorraine.

Tous les points de passage du Grand Est vers l’Allemagne sont désormais soumis à des contrôles, avec des policiers demandant aux passagers s’ils présentent des symptômes. Tout cas suspect est immédiatement envoyé vers une antenne médicale. Ce qui provoque en conséquence d’importants embouteillages sur les axes menant de Strasbourg à Kehl et de Forbach à Sarrebruck.