Le pass sanitaire s’invite au restaurant, et dans le train

Emmanuel Macron a dévoilé lundi soir une série de mesures visant à juguler la montée en puissance du variant Delta. Parmi elles figure l’obligation du pass sanitaire pour prendre le train ou pour aller au restaurant.
Emmanuel Macron
Parmi les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron lundi figure l'obligation du pass sanitaire pour prendre le train ou aller au restaurant

L’allocution présidentielle du 12 juillet aura acté une série de nouvelles mesures liées au pass sanitaire. Emmanuel Macron entend accélérer sur la voie de la vaccination. « En fonction de l’évolution de la situation nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les Français », a même prévenu le Président de la République.

A partir du début du mois d’août, le pass sanitaire s’appliquera dans (…) les avions, trains et cars pour les longs trajets

Pour l’heure, c’est pour les déplacements en train que le vaccin – ou un test récent – sera bientôt requis. Le pass sanitaire sera également vérifié pour aller au restaurant, tandis que les tests PCR deviendront payants à l’automne. « A partir du début du mois d’août, le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médico-sociaux mais aussi dans les avions, trains et cars pour les longs trajets. Là encore, seuls les vaccinés et les personnes testées négatives pourront accéder à ces lieux, qu’ils soient d’ailleurs clients, usagers ou salariés », a indiqué Emmanuel Macron.

Twitter
Compte Tweeter de Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des Transports

Le Président de la République a également évoqué lundi un renforcement des contrôles sur les nouveaux arrivants : « Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront encore renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque, avec un isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés ».