Pékin : guest stars de luxe et tradition orientale

Après l’euphorie engendrée par les J.O. de 2008, une seconde vague d’ouvertures déferle sur la capitale.

Il y a avant tout les grands classiques du luxe, que l’on découvre ou redécouvre avec le même plaisir. Peninsula, par exemple, dont l’établissement de Pékin fait depuis longtemps partie du paysage. Signe d’élégance, c’est là qu’ont ouvert, dans les années 80, les premières enseignes du luxe français. Bien sûr, l’hôtel avance en âge, mais il se patine plus qu’il ne vieillit. “Même si nous ne sommes pas un hôtel historique à proprement parler, nous sommes un établissement avec une histoire, explique Cathie Yang, directrice des relations publiques. Juste avant les J.O. de 2008, il avait subi une rénovation complète. Et cet été, une nouvelle remise en beauté commencera… Car la seule ride tolérée ici, c’est celle de l’expérience. Un détour par les trois étages exécutifs ou le lounge business le prouve : tout n’est que discrétion, charme et efficacité.

 
Très central, le Grand Hyatt est apprécié par la clientèle business, notamment pour son Grand Club Lounge, au 17e étage de l’établis - sement.

Même prestige au Grand Hyatt, situé à quelques minutes à pied de la place Tian’anmen, avantage non négligeable dans une ville écrasante d’immensité. Malgré ses 825 chambres, l’hôtel garde une vraie personnalité, un vrai charme ; non seulement parce qu’il fait face à de jolis pavillons du XIXe siècle, mais aussi parce qu’il joue sur des couleurs chaudes, des marbres et des boiseries. Si beaucoup d’ouvertures ont eu lieu juste avant les J. O., une foule de nouveaux arrivants déferle aujourd’hui sur Pékin. Ainsi, à l’automne 2011, le Sheraton Dongcheng est venu insérer son épure et sa sérénité dans le joyeux chaos pékinois. D’ailleurs, le groupe Starwood Hotels ne compte pas en rester là puisque le W Beijing – Chang’an sort déjà de terre, tout près de la Cité interdite. Prévu pour 2014, ce 340 chambres devrait naviguer sur des reprises ultra contemporaines et ludiques de thèmes traditionnels chinois. On parle déjà de sa future “Palatial Living Room”, digne d’un empereur du XXIe siècle.

 

Calligraphies et meubles chinés

Parmi les autres ouvertures, le Hongkongais Mandarin Oriental est attendu avec un 241 chambres pour le courant de l’année, au cœur du Central Business District. Côté canadien, le Four Seasons arrivera dans le quartier de Chaoyang en 2013, avec un hôtel de 334 chambres et des résidences avec services hôteliers. Enfin, le Waldorf Astoria, du groupe Hilton, prévoit l’ouverture en 2013 d’un 175 chambres dans le quartier de Wangfujing. Une taille réduite pour Pékin, mais bien dans la tendance du moment…
 
En effet, remettre au goût du jour le style de vie traditionnel chinois, centré les choses à échelle humaine, est dans la mouvance de la ville. Même s’il est neuf, le JE Mansion, affilié aux Relais & Châteaux, ressemble à une maison d’autrefois. Chaque détail y est travaillé : portes rouges sculptées comme celles de la Cité interdite, meubles chinés, calligraphies… L’endroit, calme et voluptueux, séduit la clientèle locale, et malgré sa petite taille et son retrait des grands axes, le lieu se prête parfaitement aux séjours business. Malgré tout, avec ses 18 chambres, on n’est pas encore dans l’infiniment petit du 3+1 Bedrooms, situé dans un hutong et qui n’accueille que trois chambres et une suite… Tout est possible à Pékin. 
 

Bloc-notes

PENINSULA BEIJING, 8 Jinyu Hutong
Tél. : +86 10 85 16 28 88
 
GRAND HYATT BEIJING, 1 Dong Chang’an Jie
Tél.: +86 10 85 18 12 34
 
PARK HYATT BEIJING, 2 Jianguomenwai Dajie
Tél.: +86 10 85 67 12 34
 
SHERATON BEIJING DONGCHENG HOTEL, 36 North Third Ring Road East
Tél. : +86 10 57 98 88 88
 
W BEIJING, 2 Jianguomennan Dajie
 
MANDARIN ORIENTAL BEIJING
 
FOUR SEASONS HOTEL BEIJING
 
WALDORF ASTORIA BEIJING
 
JE MANSION, West garden Honglingjin park Chaoyang
Tel. : +86 10 51 39 87 39
 
3+1 BEDROOMS, 17, Zhangwang Hutong, Jiu Gulou Dajie