Ponant lève le voile sur le La Pérouse

La compagnie Ponant rendra un bel hommage aux grands explorateurs français avec la série de ses six prochains Ponant Explorers, paquebots jumeaux de 92 cabines et suites qui seront lancés d’ici à 2020.

compagnie Ponant
Le salon Blue Eye du paquebot Le Laperouse

Le premier des six prochains Ponant Explorers, Le Lapérouse, a pris la mer cet été. Il sera suivi d’ici peu par Le Champlain, par Le Bougainville et Le Durmont d’Urville courant 2019, puis Le Surville et Le Bellot un an plus tard. Destinés aux croisières du bout du monde, plus particulièrement en Arctique et Antarctique, ces navires de luxe compenseront le froid extérieur des régions polaires par la chaleur de leurs aménagements intérieurs. Le décor raffiné pour les espaces publics, comme pour les cabines, est né de l’imagination du décorateur français Jean-Philippe Nuel. Et c’est à un autre talent hexagonal, l’architecte de la mer et académicien Jacques Rougerie, que l’on doit l’aménagement du Blue Eye, étonnant salon sous-marin situé sous la ligne de flottaison qui viendra agrémenter Le Lapérouse ainsi que ses sisterships. Cet observatoire de la faune et de la flore sous-marine permet de vivre un moment de déconnexion, baigné par une partition sonore du compositeur Michel Redolfi. Le “monde du silence” en musique.