Portugal : ces villages blancs comme des lis

D’abord, il y a Evora, capitale du haut Alentejo classée au patrimoine mondial. Et puis, tout autour, égrenés sur la houle des collines, une multitude de villages blancs si particuliers. Les agences ont compris l’intérêt de la région en proposant cette route des villages blancs qui a la bonne idée de croiser celle de la gastronomie.

Depuis son éminence rocheuse, le village de Monsaraz scrute les alentours depuis le Moyen-Âge. Aujourd’hui, il n’attend plus d’ennemis, ni conquérants maures ni chevaliers espagnols. Les visiteurs sont bien plus policés, touristes venant trouver une paix sereine dans le lacis de ses ruelles fortifiées bordées de maisons d’un blanc immuable.

Il en va des villages blancs de l’Alentejo, au Portugal, comme il en va de ses cousins de l’Andalousie espagnole toute proche. Avant tout, ils sont blancs. Blancs de blanc. Éblouissants. Solaires. Ceux-ci ayant en plus de ceux là, qui un château fort, qui un couvent et qui une cathédrale classée. Avec,...