Qatar : Fairmont et Raffles attendus dans un projet iconique

Deux tours spectaculaires de forme incurvée, deux marques légendaires de l'hôtellerie : le projet d'hôtels Fairmont et Raffles à Lusail, au Qatar, entend frapper l'esprit des voyageurs lors de la coupe du monde de football 2022, et au delà.
Fairmont-Raffles-qatar
Les Iconic Towers, qui hébergeront les hôtels Fairmont et Raffles.

« Un symbole de l’hôtellerie du XXIe siècle au sein de l’un des plus beaux projets d’urbanisme au monde » : c’est ainsi que le sheikh Nawaf bin Jassim bin Jabor Al Thani, président de Katara Hospitality, a décrit le spectaculaire projet d’hôtels Fairmont et Raffles attendus à Lusail, au Qatar, en 2022, soit à l’horizon de la coupe du monde de football.

Hébergés au sein de deux tours en forme de cimeterres traditionnels, les Iconic Towers, le Fairmont proposera 361 chambres et suites destinées aux voyageurs d’affaires les plus exigeants, tandis que le Raffles, annoncé comme « un somptueux hôtel six étoiles » disposera de 132 suites sophistiquées, mais aussi de 49 appartements résidentiels. Le tout étant complété par des espaces de détente et de loisirs ultramodernes, notamment des boutiques, des cinémas VIP, des restaurants de renom et un salon à cigares privatif, mais aussi, côté MICE, par des salles de réception et de conférence. Les tours hébergeront également un certain nombre de bureaux.

« Ce nouveau projet de Lusail constituera le centre de convergence pour les résidents et les voyageurs lors de la coupe du monde de football. Nous considérons l’année 2022 comme une étape majeure dans le développement de notre pays« , a aussi déclaré Sheikh Nawaf lors de la signature de cet accord de gestion entre le groupe Accor et Katara Hospitality. Partenaire historique de l’hôtelier français, cet investisseur contribuant à la vision économique long terme du Qatar est notamment propriétaire de plusieurs hôtels de luxe exploités par Accor, le Savoy à Londres, le Plaza à New York, le Raffles Singapour et le Royal Monceau entre autres, en attendant à Paris le futur Maison Delano annoncé la semaine dernière.

« Ce projet est l’occasion unique de renforcer l’image de Fairmont et de Raffles au Moyen-Orient. Les deux hôtels s’inscriront dans l’édifice le plus emblématique de la région, ce qui en fera une magnifique vitrine pour ces deux marques« , déclare Mark Willis, directeur général de Accor Inde, Moyen-Orient, Afrique et Turquie. Elle renforcera aussi la présence du groupe français au Qatar, où Accor exploite actuellement six établissements sous cinq marques, dont Mövenpick, Mondrian et MGallery, tandis que neuf autres hôtels sont en projet.