Le made in France prend les géants US à contre-pied

Dans l'ombre des géants du Web, régulièrement accusés d'exploiter et de partager les données personnelles des utilisateurs, des alternatives existent pour naviguer sur la toile sans exposer sa vie privée. Et le made in France s'illustre dans ce secteur.

ecran-qwant

Tout le monde garde en mémoire cette image de Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, sommé de s’expliquer devant le Congrès américain suite au scandale des données collectées par la société Cambridge Analytica. Les hashtags #Delete Facebook – « effacez Facebook » – fleurissaient alors sur la toile, sans pour autant que le réseau social ne soit véritablement déserté.

Pourtant, des alternatives existent, et la France se distingue sur ce marché. Voilà déjà cinq ans que Qwant surfe sur la vague d’un Web responsable, résumé dans ce slogan : “le moteur de recherche qui respecte votre vie privée”. Cette plate-forme 100 % made in France veut en effet offrir une alternative à Google. Selon ses dirigeants, à la différence du géant américain, Qwant “ne garde rien en mémoire et n’exploite aucune donnée personnelle à des fins publicitaires ou autres”.

Autre alternative pour faire rimer connectivité et confidentialité : Snips. Cette start-up française a lancé récemment son propre système d’assistant vocal, dont l’intelligence artificielle se distingue par sa discrétion. En traitant les requêtes au sein même des objets connectés, Snips se passe d’un cloud souvent trop bavard ou exposé à certaines intrusions.