Le Groupe RATP dévoile les start-up de son accélérateur

Les six start-up accompagnées par le groupe RATP sont désormais connues. Pendant six mois, un accélérateur doit leur permettre d’imaginer des solutions optimisant la mobilité et la gestion du réseau.

RATP
Le Groupe RATP a dévoilé les six start-up qui seront accompagnées pendant six mois dans le cadre de son accélérateur

Le lancement d’un accélérateur de start-up avait été officialisé par le Groupe RATP en fin d’année 2019. Encore fallait-il identifier les idées les plus pertinentes aux yeux du groupe. Depuis le début du mois de février, on en sait plus sur les nouvelles pousses qui travailleront pendant six mois atour de six axes de réflexion, d’expérimentation et d’action. Au programme : intermodalité, cartographie du réseau, utilisation optimisée du matériel ou encore qualité de l’air. Avec en ligne de mire un coup de projecteur événementiel : la participation au prochain salon Vivatech en juin 2020, au cours duquel les start-up présenteront leurs avancées sur le stand du Groupe RATP.

Parmi les six start-up du programme, on retiendra notamment Jungle Bus, sélectionnée dans la catégorie « Réseaux de surface de demain », et qui s’appuie sur la communauté OpenStreetMap pour « collecter et analyser les données de mobilité nécessaires à l’optimisation des transports et à la création des services innovants de demain« , indiquent les responsables du programme. Ces derniers évoquant même déjà un déploiement sur « de nouveaux marchés en France et dans le monde« .

Autre piste prometteuse : la start-up FieldBox.ai, promue dans la catégorie « IA au service des voyageurs », et qui se voit assigner la mission d’ « optimiser en temps réel la gestion du matériel roulant, afin d’améliorer la qualité de service et le confort voyageur« . En clair, les travaux de FieldBox.ai doivent permettre de fournir aux professionnels du groupe RATP une application métier optimisant l’utilisation du matériel roulant selon les scénarios, en s’appuyant sur l’intelligence artificielle. Et réduire ainsi l’impact de ces aléas sur les usagers.

Quant au volet environnemental du programme – axé sur la qualité de l’air -, il sera incarné par Bioxegy. Son ambition : « s’inspirer des nageoires de baleines à bosse pour repenser les pales de ventilateur installées dans les métros et ainsi améliorer le traitement de la qualité de l’air« …

Les six start-up du programme RATP :

  • Bubble VR
  • FieldBox.ai
  • Jungle Bus
  • BulldozAir
  • Geovelo
  • Bioxegy