L’Allemagne repousse ses nouvelles règles de quarantaine au 8 novembre

En Allemagne, les nouvelles règles de quarantaine et de contrôle des voyageurs en provenance de zones à risque sont repoussées au 8 novembre.

Francfort
L'aéroport de Francfort

L’obligation de faire adopter toute nouvelle règle sanitaire par chaque région allemande (Land) oblige le gouvernement à repousser la mise en place de nouveaux protocoles de quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de zones à haut risque pandémique. Ces dernières sont recensées par pays par l’institut médical Robert Koch en charge de la gestion sanitaire du covid.

Les nouveaux protocoles de protection sanitaires doivent maintenant entrer en vigueur le 8 novembre prochain. À l’origine, ces nouvelles règles devaient s’appliquer le 15 octobre.

L’obligation de quarantaine s’appliquera aux personnes qui ont séjourné dans un pays ou une région classée par l’Institut Robert Koch (RKI) comme zone à risque au cours des dix jours précédant leur entrée en Allemagne.

Les personnes devront immédiatement s’isoler pendant 10 jours au lieu de 14 précédemment. La quarantaine pourra cependant se réduire à cinq jours après un nouveau test de dépistage s’avérant négatif. Dans le même temps, les voyageurs doivent laisser leurs coordonnées sur une application. Ne pas y pourvoir sera passible d’une très lourde sanction financière ou de prison.

Mesures contraignantes également à l’intérieur de l’Allemagne

Aucun voyageur français ne pourra échapper à cette règle. En effet, la région Grand Est vient à son tour d’être inclue depuis le 15 octobre comme zone à haut risque par le Robert Koch Institut. Seuls les travailleurs transfrontaliers peuvent se rendre en Allemagne sans test préalable. Cette exception s’appliquera aussi aux voyageurs en transit par l’Allemagne qui resteront moins de 24 heures.

De plus, il existe aussi des restrictions sur des voyages à l’intérieur de l’Allemagne. Les Länder appliquent chacun des mesures de protection différentes. Et ce, en raison de leurs prérogatives en matière de santé.

Certaines régions interdisent désormais la possibilité de séjourner pour les gens venant d’une ville ou d’une région où la pandémie fait rage. Ce qui, pour des voyageurs d’affaires liant deux destinations au cours d’un même séjour, peut tourner au casse-tête. Se rendre par exemple à Stuttgart et continuer son voyage sur Munich avec un séjour en hôtel n’est par exemple plus possible. Sauf à produire un test négatif au covid de moins de 48 heures.