Rencontre : Abdelouahab Rahim, président d’Arcofina Holding et du projet Alger Médina

«Nous voulons faire d’Alger Médina un quartier à vocation internationale»

Qu’est-ce que Alger Médina ?

Abdelouahab Rahim – C’est un projet de 100 hectares amené à devenir le principal quartier d’affaires d’Alger ; mais ce sera aussi un espace de loisirs et de vie, avec un centre commercial, un port de plaisance etc. L’hôtel Hilton y est implanté depuis 1993 ainsi que la tour Algeria Business Center, accueillant les bureaux d’Air France, 3M, Coca Cola, HSBC, qui a ouvert en 2005.

Il s’agit donc d’un projet de longue haleine et en plusieurs étapes ?

A. R. – En effet, la prochaine phase, qui comprendra deux nouvelles tours de bureaux et deux autres de résidence avec services hôteliers, est déjà en cours et devrait s’achever vers 2015. La suivante dépendra bien sûr de l’économie du pays. Mais le financement provient exclusivement de fonds privés.

À terme, à quoi ressemblera ce quartier ?

A. R. – Nous voulons faire d’Alger Médina un quartier à vocation internationale, avec un concept de business district, et apporter à la ville une nouvelle dimension économique, culturelle et sociale. En tout, ce seront 2,5 millions de m2 de surface de bureaux et de résidences (nous n’en sommes qu’à 180 000 pour le moment), entre 15 et 20 000 postes de travail et 2 000 logements de haut standing. Un projet de passerelle devrait également relier le quartier à la future Grande Mosquée d’Alger.