Costa Rica : du grand vert et des forêts de nuages

Rencontre avec Alejandro Castro, Directeur marketing à l’Institut du Tourisme Costaricien

Alejandro Castro

une destination unique au monde, parfaitement dans l’air du temps

Comment se porte le secteur tourisme au Costa Rica ?

A. C.Nous avons une très bonne réputation pour tout ce qui concerne l’aventure ou le tourisme vert. Mais c’est un marché de niche, aussi nous voulons maintenant mettre en avant tout ce qui concerne la culture, la gastronomie… Concernant ce dernier sujet, nous étions par exemple parmi les premiers à mettre en avant le concept “farm to table”.

Et pour le marché Mice ?

A. C.Nous essayons bien évidemment de le promouvoir. D’autant que nous allons avoir notre propre centre de conventions à San José début 2018.

Pourquoi choisir le Costa Rica ?

A. C.Nous sommes une destination unique au monde et parfaitement dans l’air du temps. Par exemple, suite aux actions gouvernementales et privées, nous avons plus d’arbres maintenant que nous n’en avions dans les années 80. Nous sommes très sensibles à l’écologie. 90 % de notre énergie provient par exemple du renouvelable. Et puis, le pays n’est pas si grand : on peut par exemple passer des pentes d’un volcan aux plages de l’océan en à peine une heure. Tout est proche et cela mérite d’être souligné.

Quid du marché français ?

A. C.C’est un marché en plein essor et qui sera encore dynamisé, c’est certain, par l’ouverture des lignes Air France. Pour ce qui concerne l’incentive français, il s’agit d’un marché exclusivement haut de gamme, très exigeant donc. Et nous, on a tout ça au Costa Rica, toutes les grandes chaînes hôtelières internationales sont présentes. Nous avons des lodges très luxueux en pleine forêt, et surtout, nous avons une qualité de services remarquable. Les gens sont naturellement très gentils, vous savez. Et enfin, je mettrais en avant le décor. Quel fantastique décor !

Costa Rica : du grand vert et des forêts de nuages