Marseille : radieuse Méditerranée

Rencontre avec Pascale Bigo-Foucault, responsable du Bureau des congrès, Marseille

Accessibilité, nouveaux hôtels, projets en cours : la responsable du Bureau des congrès de Marseille décrit les atouts de la destination.

pascale Bigo
Pascale Bigo-Foucault, responsable du Bureau des congrès à l’Office de tourisme et des congrès de Marseille (pbigo@marseille-tourisme.com)

Tous les feux sont au vert pour accueillir des événements

Pourquoi choisir Marseille ?
P. B-F. – Pour la richesse de son patrimoine, sa façade maritime tricotée de calanques, son ambiance, son climat et, évidemment, pour son art de vivre méditerranéen ! Marseille est hyper accessible depuis les grandes métropoles européennes aussi bien en avion qu’en train. Le parc hôtelier s’est modernisé et a augmenté de 30 % en 10 ans. Les lieux événementiels du classique à l’atypique ont fleuri dans la ville. Tous les feux sont au vert pour accueillir des événements.

Comment se comporte la destination ?
P. B-F. – Plutôt très bien compte tenu de la conjoncture. La dernière étude d’Atout France, classe – hors Paris – la métropole Aix-Marseille numéro un en termes de nuitées d’origine française devant Lyon et numéro deux pour les nuitées étrangères, derrière Nice. L’activité croisière est en plein essor avec 1,6 million de passagers, soit une croissance de 19% par rapport à 2014. Nous sommes en constante progression sur le tourisme d’affaires (+ 23 % sur le premier semestre 2017), aussi bien pour ce qui concerne les conventions d’entreprises que les congrès. De beaux congrès internationaux ont d’ailleurs déjà été signés jusqu’en 2022.

Quels projets ?
P. B-F. – L’an prochain, le jour de la Saint-Valentin, nous inaugurerons le projet métropolitain “Marseille Provence, Quel Amour !”. Cette manifestation culturelle pluridisciplinaire présentera, jusqu’en septembre, une vingtaine de créations et plusieurs dizaines d’événements. Et nous avons aussi obtenu pour 2020 l’organisation de la biennale d’art contemporain Manifesta et candidatons aux côtés de Paris pour les Jeux Olympiques en 2024 ainsi que pour l’exposition universelle 2025. Notre carnet de bal est chargé !

Marseille : radieuse Méditerranée