En phase de réouverture, les résidences urbaines valorisent leur modèle

Réouvertures des résidences courant juin, mesures sanitaires renforcées, offre adaptée au temps de la pandémie : l'hôtellerie long-séjour met en avant son modèle.

Citadines-Marais
La résidence Citadines Bastille Marais.

Restez chez vous… mais chez nous. Dans le contexte actuel, avec leur offre intermédiaire entre l’hôtellerie classique et la location d’appartements, les résidences hôtelières pourraient sans nul doute se réapproprier le slogan phare du confinement. « Nous sommes convaincus que le concept d’appart’hôtel peut rassurer les voyageurs hésitants ou prudents, leur donnant davantage d’indépendance et notamment la possibilité de cuisiner ou de se faire livrer certains repas dans leur appartement s’ils le souhaitent », a déclaré Ngor Houai Lee, directeur général de Ascott Europe, maison mère des résidences Citadines.

Si les voyageurs d’affaires ont déjà pu, pour nombre d’entre eux, éprouver les divers avantages des studios et appartements avec cuisine équipée, les acteurs de l’hôtellerie long-séjour se tournent aussi vers les estivants qui, cette année, joueront à domicile pour le redémarrage de l’activité. Adagio met par exemple en avant la réouverture de ses résidences en bord de Méditerranée, dès cette semaine en ce qui concerne celles de Marseille et le 15 juin pour celles d’Aix en Provence et de Monaco. L’Adagio Nice Promenade des Anglais est, quant à lui, resté ouvert pendant le confinement pour accueillir clients et personnel soignant, et cela comme 27 autres établissements en Île-de-France, mais aussi à Bordeaux, Nantes, Strasbourg et Toulouse.

Il n’en reste pas moins que les trois-quarts des 116 aparthotels Adagio ont du fermer leurs portes face à la pandémie. Autant de sites dont l’enseigne long-séjour codétenue par Accor et Pierre&Vacances prépare aujourd’hui la réouverture, 90% de l’offre devant être accessible d’ici fin juin. De la même manière, Ascott rouvrira progressivement ses 30 Citadines en France dans le courant du mois. A ce jour, sont déjà ouvertes cinq résidences parisiennes ainsi que les Citadines de Cannes, Grenoble, Lille, Lyon Part-Dieu, Marseille Castellane, Montpellier, Strasbourg et Toulouse. En Europe, les résidences de Berlin, Bruxelles Toison d’or, Francfort, Hambourg, Londres et Munich sont également opérationnelles. Quant aux 35 appart’hôtels Odalys City en France, ils rouvriront progressivement à compter du 06 juin.

Comme les groupes hôteliers qui, tous, ont renforcé leur volet sanitaire, les acteurs de l’hébergement long-séjour ont pris des mesures d’hygiène et de sécurité adaptées à l’offre résidentielle. Conçu sur la base d’un référentiel défini par le Groupe Socotec, Odalys City a établi une charte sanitaire, en cours de déploiement dans ses établissements et qui comprend la mise à disposition de masques et gel hydroalcoolique dans les parties communes ou des mesures de nettoyage renforcées.

Chez Citadines, le nettoyage de l’appartement peut être réalisé plus régulièrement à la demande, le tout avec une désinfection approfondie, notamment des matelas et des rideaux. Chez Adagio, des sessions de ménage supplémentaires sont proposées à des tarifs raisonnables, en plus du ménage hebdomadaire inclus dans le prix. Le nouveau protocole de nettoyage a été établi sur la base des informations disponibles auprès de l’OMS et des ministères de la santé et du travail, tandis que le matériel et les produits utilisés pour nettoyer les appartements et les espaces communs sont naturellement bactéricides. En plus de ce protocole de ménage renforcé, Adagio met à disposition de ses clients un kit de produits pour nettoyer leur appartement.

Alors que le gel hydroalcoolique sera largement distribué dans toutes les résidences, Citadines en offrira une version de poche dans les chambres. Autres mesures, le masque sera requis pour le personnel et les clients dans les espaces publics et les résidences verront leurs espaces d’accueil réaménagés avec des vitres en plexiglas et un zonage afin d’éviter les effets de groupe. Distanciation oblige.