Le retour programmé de Flybe

La compagnie régionale britannique Flybe, qui avait été mise en faillite l'an dernier, pourrait revenir sur le marché début 2022 avec une nouvelle structure et une nouvelle base à Birmingham.
Capture d'écran du site internet Flybe au 23 novembre annonçant le retour de la compagnie.

Ce fut la mise en faillite la plus retentissante du début de l’année 2020 alors que la pandémie de covid-19 commençait à faire sentir ses premiers effets. En mars de cette année, la compagnie régionale britannique Flybe était mise en faillite. Une vraie catastrophe alors pour de nombreuses régions britanniques. La compagnie représentait en effet 40% des lignes régionales à l’intérieur du Royaume-Uni. Flybe desservait 27 aéroports au Royaume-Uni et en Irlande ainsi que 30 destinations dans le reste de l’Europe. En France, la compagnie atterrissait dans une dizaine de villes. Dont notamment Bordeaux, La Rochelle, Lyon, Nice, Paris CDG ou encore Rennes.

En avril 2021, le fonds d’investissements Cyrus Capital par le biais de sa filiale Thyme Opco Limited faisait l’acquisition de l’activité et des actifs de Flybe Ltd. Les nouveaux propriétaires ont confirmé à la fin de la semaine dernière le prochain envol de la nouvelle Flybe Limited. Le transporteur se dote d’un nouveau siège social et d’une première base d’équipage à Birmingham. L’ancienne Flybe était pour sa part basée à Exeter d’où elle exploitait 14 lignes directes. Flybe nouvelle mouture est la première compagnie aérienne britannique à être certifiée par l’Aviaton Civile Britannique (CAA) depuis le Brexit.

Peu d’informations ont pour l’instant été communiquées. On sait cependant que les premiers vols seront proposés depuis l’aéroport de Birmingham, l’une des plates-formes les plus actives du Royaume-Uni avant la pandémie. La compagnie annonce qu’elle devrait débuter ses liaisons vers de nombreuses destinations domestiques et européennes dès le début 2022.

Fort potentiel à Birmingham

Selon le PDG de Flybe, Dave Pflieger, le choix de Birmingham et de l’aéroport est idéal, « en raison de sa population et de sa main-d’œuvre hautement qualifiée, de sa situation au centre du Royaume-Uni et du fait que l’aéroport de Birmingham est un hub de premier ordre où les passagers ont accès à plus de 150 destinations mondiales« .

Pour Nick Barton, directeur général de l’aéroport de Birmingham, « l’annonce par Flybe du choix de Birmingham comme siège de la compagnie aérienne est une nouvelle fantastique.
Avec la reprise économique des Midlands après la crise de Covid, le retour de Flybe dans le ciel de Birmingham est un coup de pouce pour la région« .

La compagnie devrait annoncer ses premières destinations avant la fin de l’année. On sait en revanche quelle sera sa flotte. Ce seront des De Havilland DHC-8-400, un
avion turbopropulseur qui peut effectuer de courts trajets presque aussi rapidement qu’un jet régional. Mais avec des émissions en CO2 plus faibles. L’avion offre une capacité variant entre 70 et 90 sièges.