De Seattle à Nairobi, la collection été d’Air France fait dans le XXL

Air France a lancé ses nouveaux vols vers Nairobi et Seattle à la fin du mois de mars, et maintenant Taipei depuis le 16 avril. Ces nouvelles destinations stratégiques témoignent des ambitions de la compagnie sur le réseau long-courrier, avec une croissance record du nombre de destinations durant la saison d'été.
Seattle
Air France est de retour à Seattle, destination affaires de tout premier plan avec des acteurs économiques comme Amazon ou Microsoft

Air France a célébré son retour à Seattle le 25 mars dernier et entend soigner les voyageurs d’affaires qui l’accompagneront sur cette liaison transatlantique. Les Boeing 777-200 choisis par la compagnie sont dotés des nouvelles cabines de voyage long-courrier. En outre, le programme initial d’Air France prévoit déjà jusqu’à cinq vols par semaine entre Paris-CDG et Seattle en période de pointe – lundi, mardi, mercredi, vendredi et dimanche -, mais les responsables de la compagnie ne cachent pas leurs ambitions sur cette ligne. « L’objectif serait d’atteindre une fréquence quotidienne, au moins pendant l’été, car c’est une destination assez saisonnière », confie Pierre-Olivier Bandet, directeur général adjoint en charge du programme et de la flotte d’Air France.

Seattle Airport
Air France a fait son retour à Seattle à la fin du mois de mars (DR)

Il faut dire que « Sea-Tac », l’aéroport de Seattle, a bien changé depuis le départ de la compagnie française en 2012, après cinq ans de service. La plateforme s’est hissée du 19e au 9e rang en Amérique du Nord, et pas moins de 47 millions de passagers y ont été recensés l’an dernier. Ce n’est visiblement qu’un début, puisqu’un nouveau terminal international est prévu pour la fin 2019, qui doit doubler la capacité d’accueil de l’infrastructure existante, tout en améliorant le parcours voyageur.

Il est vrai que la destination affiche un potentiel business certain, qui n’a pas échappé à Air France. Avec des employeurs comme Boeing, Starbucks, Microsoft, ou encore Amazon, Seattle a de quoi attirer des voyageurs d’affaires de toute l’Europe. C’est pourtant sur le marché US que le transporteur français Air France pourrait s’appuyer pour pérenniser et développer la ligne : « D’après les chiffres observés chez Delta actuellement, 65% de la clientèle sur cette route est composée de clients au départ des Etats-Unis. Le centre de gravité de la clientèle penche donc plutôt du côté américain pour le moment », témoigne Pierre-Olivier Bandet.

Un catalogue de destinations en forte croissance

L’inauguration du Paris-Seattle s’inscrit dans une dynamique de croissance soutenue pour le réseau Air France au cours des prochains mois. En effet, la compagnie aérienne augmente son offre de 3,7 % durant la saison été 2018 qui s’achèvera le 27 octobre : un record pour le transporteur, qui propose pas moins de 50 nouvelles liaisons pour la période estivale. Cette envolée de l’offre repose principalement sur le long-courrier (+4,4 %). A la desserte de Seattle s’ajoutent en effet les vols vers Nairobi – également lancés le 25 mars – et Taipei. L’aéroport de Taïwan sera relié à CDG à compter du 16 avril. Comme l’on pouvait s’y attendre, Joon contribue également aux ambitions du groupe. La « petite soeur » d’Air France s’est déjà vue confier les dessertes du Caire, du Cap et de Téhéran, en attendant Mumbai le 18 juin. En outre, Joon inaugurera les dessertes de Fortaleza et Mahé au début du mois de mai.

Air France
Air France augmente son offre de 3,7 % durant la saison été 2018

Pour tenir ce rythme, Air France n’a pas misé sur une acquisition massive de nouveaux appareils. Simplement, la compagnie s’appuie sur un usage optimisé de sa flotte, augmentant le temps d’utilisation de ses appareils : 12 minutes par jour sur le court courrier (+2,5 %), 45 minutes sur le moyen-courrier (+7 %) et 30 minutes sur le long-courrier (+3,3 %).

Cette saison d’été ambitieuse s’achèvera à la fin du mois d’octobre. D’ici là, la direction du groupe doit annoncer au mois de juin les contours d’un nouveau plan stratégique qui prendra le relais de Trust Together. Reste à savoir quel sera le cap choisi par Air France dans un environnement toujours plus concurrentiel.