Seoul : le design en ses murs

Comment faire partager la passion de Séoul pour le design mieux qu’à travers les grands projets chargés de donner une identité à la capitale coréenne ? Depuis quelques années, la reconquête de la ville est passée par des réhabilitations et constructions de prestige.

Comme l’ancienne gare centrale, devenue aujourd’hui un centre des arts et de rencontres où s’organisent des soirées jet set dans un des halls conservés tel qu’il était à l’époque. Et que dire de l’extension de l’hôtel de ville, dont la façade années 20 est désormais enserrée par une structure de verre transparente aux formes ellipsoïdales ?

Mais c’est surtout le projet Dongdaemun Plaza, émanation la plus spectaculaire de “Séoul, capitale mondiale du design”, qui est attendu avec impatience. À partir de la mi-2013, au cœur du quartier de la mode, s’ouvrira progressivement une structure de 74000 m2 signée par la Britannique Zaha Hadid, la star mondiale de l’architecture.
Sur sept niveaux, ce lieu, couronné d’un toit végétal devenu jardin, deviendra un pôle célébrant le design sous toutes ses formes. “Le nouveau maire de Séoul, élu à la fin de l’année dernière, a souhaité redéfinir le concept. Ce qui a généré un peu de retard dans la construction. Il y aura de ce fait davantage d’espaces dédiés aux citoyens, un musée, ainsi qu’un centre d’expositions. Ce sera une vitrine du savoir-faire de la population locale et bien sûr des designers, notamment ceux de la mode”, dit Sang-Mook Rhee, directeur des relations internationales de la Seoul Design Foundation. Avec l’idée de faire de Dongdaemun Plaza le pôle de vie du Séoul d’aujourd’hui.