Shanghai a les faveurs des investisseurs

La métropole chinoise talonne la capitale, Beijing, à la course aux investissements hôteliers : les deux villes affichent respectivement 24 et 25 projets en cours de développement. À Shanghaï, quatorze sont déjà en construction, en majorité dans les catégories quatre et cinq étoiles. Car la demande d’hébergement haut de gamme est si forte, que sur ce créneau les hôtels annoncent un taux d’occupation annuel de l’ordre de 80 %. De quoi attiser les convoitises, d’autant que la saturation semble loin d’être atteinte.

Les grandes chaînes mondiales ne s’y trompent pas, comme Conrad, la marque de luxe du groupe Hilton, qui vient de signer un contrat de management pour une ouverture en 2008 dans le complexe de Xintiandi. Ce vaste projet immobilier de 52 hectares situé au cœur de la ville, accueillera également le HanTang Jumeirah Shanghaï, un établissement de 338 chambres géré par le groupe hôtelier Jumeirah basé à Dubaï.

Plus immédiate, l’ouverture prévue dès cet été du Millenium Hongqiao Shanghai, situé à une dizaine de minutes de l’aéroport du même nom, viendra rejoindre les récentes implantations de chaînes comme Le Méridien, qui a inauguré à la fin 2005 sa première unité en Chine continentale, le She Shan Shanghai, ou encore Shangri-La, dont l’établissement du quartier de Pudong s’est doté il y a quelques mois d’une tour supplémentaire…