Shanghai / Canton – Les bonnes adresses de Li Jing, secrétaire générale de China Private Equity LP-GP Federation

Si je devais inviter un client dans un lieu représentant parfaitement la France à Shanghaï, j’opterais pour Jade on 36, le restaurant français du Shangri-La. Non seulement pour les vues sur le Bund et sur la rivière qui sont merveilleuses, mais surtout pour le jeune chef marseillais, Fabrice Giraud, qui a travaillé pour plusieurs restaurants étoilés en France avant de venir s’installer en Chine. Je recommande particulièrement sa tarte au citron meringuée au coulis de basilic qui témoigne de la façon unique qu’il a de marier tradition et innovation.

On peut aussi faire un tour au Three on the Bund, un immeuble historique, comme tous ceux du Wai Tan. Là, on trouvera quelques bonnes tables françaises, dont celle de Jean-Georges, mais aussi l’un de mes restaurants chinois favoris, le Whampoa Club, un lieu élégant et stylé dont l’atmosphère rappelle le Shanghaï des années 30. Avec de forts accents de modernité dans la déco : panneaux de couleurs transparents, lustres de cristal, mobilier chinois revisité. Là aussi, la cuisine est à la fois traditionnelle et très contemporaine.

Comme beaucoup de femmes d’affaires chinoises, lorsque j’ai un peu de temps, j’aime faire un petit tour au spa. Je conseille celui du Hyatt on the Bund, qui propose des soins basés sur la médecine chinoise avec des infusions d’herbes, de l’encens… On sort de là revitalisé et tout à fait détendu. Quand je suis à Shanghaï, j’aime bien faire un saut au Plaza 66, pour le shopping : on y trouve toutes les grandes marques européennes et américaines. Pas très loin, il y a aussi le musée de l’Urbanisme qui présente actuellement les maquettes de l’Expo universelle. Pour se poser un instant, on peut prendre un verre au lobby lounge du Four Seasons. C’est aussi l’endroit parfait pour parler business en toute tranquillité.

À Canton, que je connais moins bien, je m’en tiens aux “grands classiques”. J’aime dîner au Summer Palace, l’un des cantonais les plus en vue, pour son côté traditionnel, sa déco dorée, ses salons privés et l’abondance de plats déposés au milieu de la table pour que chacun ait l’occasion de goûter à tout. J’aime aussi le restaurant français La Seine, installé au bord de la rivière des Perles, qui est réputé pour être l’un des meilleurs de la ville. Mais il est situé dans l’ancien centre de Canton ; aujourd’hui, le coeur de la ville se déplace vers le nouveau quartier d’affaires de Tianhe. C’est là que se produit l’extraordinaire boom hôtelier du moment. Ce qui implique qu’on peut s’attendre à de futures très belles tables. D’ailleurs, pour les Jeux asiatiques, un Sheraton devrait ouvrir cet été. À Tianhe, il n’y a pas que des hôtels. On parle beaucoup des deux futurs monuments culturels : le nouvel opéra de Canton et le musée du Guangdong. Qui, à eux seuls, justifieront un détour dans le quartier.