« Shanghai est une icône. Elle fait le lien entre la Chine et le monde » Zhang Zhenhui, architecte

Zhang Zhenhui est architecte chez Raleigh China.

Qu’est-ce que Raleigh China ?

Zhang Zhenhui – C’est un institut de design et de recherche dépendant de la South China University of Technology, donc à la pointe de ce qui se pratique en matière d’architecture aujourd’hui.

Dans quelle mesure peut-on considérer Shanghai comme leader en matière d’environnement et de développement durable en Chine ?

Z. Z. – Shanghai est une icône. Elle fait le lien entre la Chine et le monde, mais c’est aussi la région la plus développée du pays. C’est pourquoi la ville se doit de montrer l’exemple. Pour cela, toutes les conditions requises sont présentes avec un haut niveau d’éducation, une économie prospère et un très bon développement sociétal. L’Expo 2010 en est une parfaite illustration.

Sur quels projets avez-vous œuvré à Shanghai ?

Z. Z. – J’ai travaillé en tant qu’architecte exécutif sur le pavillon chinois de l’Expo 2010. Celui-ci contenait un grand nombre de bâtiments verts, qui s’autoprotégeaient du soleil ou disposaient de systèmes de ventilation naturelle. Mais je m’intéresse aussi aux problèmes concernant le stockage de la glace ou la récupération des eaux de pluie, ainsi que sur des toits photovoltaïques, des briques perméables à l’eau, des mécanismes de gestion de l’énergie, des toits verts, des systèmes de vaporisation d’eau, des films anti-inondation etc… Pour autant, d’autres villes de Chine comme Pékin, Shenzhen ou X’ian, qui font face à d’autres problèmes écologiques ou climatiques, développent aussi des constructions intéressantes.