Singapore Airlines propose la compensation carbone à ses passagers

Singapore Airlines a confirmé son objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Cela passe notamment par la possibilité pour le passager de compenser ses émissions carbone individuelles sur tous les vols. Une initiative activée depuis le 25 juin.
Un avion de Singapore Airlines
Un Boeing 787-10 © Singapore Airlines

Le transport aérien ne peut plus désormais se concevoir sans respect de l’environnement. Singapore Airlines n’échappe pas à cette règle : le groupe qui comprend SIA, Scoot et SIA Cargo a confirmé son engagement à atteindre des émissions nettes de carbone nulles d’ici 2050, renforçant sa stratégie de longue date d’engagement vers la décarbonisation et la durabilité environnementale dans l’ensemble de ses opérations.

Les compagnies aériennes du groupe SIA travaillent donc sur des objectifs multiples à différents niveaux. Cela comprend l’intégration d’avions de nouvelle génération, une efficacité opérationnelle plus élevée, l’adoption de technologies à faible émission de carbone telles que les carburants d’aviation durables.

Parmi les autres initiatives figurent par exemple l’installation de panneaux solaires sur les immeubles de bureaux de la compagnie ou l’introduction d’un nouveau concept de repas en classe économique sur les vols régionaux servi dans des matériaux recyclables et plus légers. Les déchets alimentaires sont désormais convertis en granulés énergétiques pouvant remplacer les combustibles fossiles et le charbon.

La flotte joue un rôle essentiel dans cette démarche environnementale. Les avions de nouvelle génération permettent de faire effectivement jusqu’à 30% d’économies en carburant supplémentaires.

Intégrer le passager dans la démarche environnementale

Dernier voler de cette démarche : la compensation carbone proposée aux passagers sur une base de volontariat. Disponible depuis le 25 juin 2021, le programme permet aux clients du groupe SIA de compenser leurs propres émissions via des microsites dédiés. Les passagers pourront même utiliser leurs miles du programme de fidélisation KrisFlyer pour compenser leurs émissions. La compagnie introduira cette possibilité  au quatrième  trimestre.

Les compensations sont fournies par le biais de la solution numérique BlueHalo, développée par une entreprise australienne. Elle permet aux passagers de calculer et de compenser immédiatement les émissions associées à leur trajet. Dans les projets de compensation carbone sélectionnés par le Groupe SIA, on trouve des initiatives environnementales et sociétales en Asie, telle que la protection des forêts et communautés en Indonésie, le soutien à des projets sur l’énergie solaire renouvelable en Inde, ou encore la fourniture de foyers de cuisson efficaces et propres pour des familles rurales au Népal.

SIA et Scoot ont chacune leur propre site de compensation à consulter sur le site de réservation des deux transporteurs.