Sir Hotels : noblesse oblige

Berlin, Amsterdam et Hambourg accueilleront bientôt les descendants du groupe Sir Hotels, lancé il y a trois ans. Un autre établissement est également en projet à Ibiza.
DR
Ambiance littéraire au sein des 44 chambres du Sir Savigny, à Berlin

L’aristocratie s’apprête-t-elle à prendre le pouvoir en Europe, en tout cas sous sa forme hôtelière ? Tous descendants du groupe Sir Hotels, lancé en 2013, trois établissements aux noms évocateurs – Sir Savigny, Sir Adam et Sir Nikolai – vont investir Berlin, Amsterdam et Hambourg d’ici la fin de l’année, en attendant Ibiza en 2017. Trois établissements loin d’être les représentants poussiéreux d’un Ancien régime hôtelier, des établissements standardisés sans charme ni distinction. Bien au contraire.

Ces trois boutique hôtels sont résolument dans leur temps, avec le guide Design Hotels en guise de Bottin mondain et tout ce qu’il faut de tact pour accueillir leurs hôtes dignement. Ainsi, c’est une atmosphère littéraire qui attend les voyageurs au Sir Savigny de Berlin – un établissement de 44 chambres, tandis que l’ambiance se fait plus musicale, tendance funk et electro, au Sir Adam d’Amsterdam (108 chambres). Le tout étant agrémenté de lobbys au design pointu, de tables ouvertes où refaire le monde entre voyageurs, d’une restauration axée sur la référence du moment – les burgers – et même d’un espace coworking à Amsterdam. Clairement, l’aristocratie s’est mise à la page.