Skype Translator, des espions à votre écoute ?

Fonctionnalité pratique, Skype Translator assure la traduction automatique des conversations échangées dans la célèbre application de visioconférence.

Skype-Translator

Skype Translator est une fonctionnalité bien pratique. Depuis 2015, elle permet d’assurer la traduction automatique et en temps quasi réel des conversations échangées dans la célèbre application de visioconférence. Pour réussir cette prouesse, l’éditeur, Microsoft s’en remet à l’intelligence artificielle, mais pas seulement. Selon le site américain Motherboard, qui a révélé l’affaire l’an dernier sur la base de documents internes, la firme de Redmond a aussi recours à de petites mains pour entraîner son modèle.

Les extraits d’enregistrements que Motherboard a pu se procurer portent sur des conversations intimes relatives à des problèmes personnels ou relationnels. Microsoft ne s’en cache pas. Dans la foire aux questions de Skype Translator, l’éditeur indique que “Skype recueille votre conversation pour fournir un service de traduction. Avec votre autorisation, vos données peuvent être utilisées pour améliorer les produits et services Microsoft. Cela peut englober la transcription d’enregistrements audio par des employés ou des fournisseurs de Microsoft”. Toutefois, il précise un peu plus loin qu’il prend des mesures pour anonymiser les données.

Microsoft n’est pas le seul à recourir à de telles pratiques. Selon l’association La Quadrature du Net, les GAFA font appel à des humains pour entraîner leurs assistants personnels. Payés souvent une misère, ils vérifient “manuellement” la pertinence des réponses des bots aux requêtes des utilisateurs.