SNCF : Jean-Pierre Farandou succèdera à Guillaume Pepy

Après onze ans à la tête de la SNCF, Guillaume Pepy cédera les commandes de la compagnie à la fin de l’année. Et l’Elysée a désigné Jean-Pierre Farandou pour lui succéder.

Jean-Pierre Farandou va succéder à Guillaume Pepy à la tête de la SNCF

C’est officiel depuis le 18 septembre au soir : l’Elysée a fait son choix quant au futur patron de la SNCF. Jean-Pierre Farandou, qui dirige Keolis depuis 2012, sera donc appelé à succéder à Guillaume Pepy, à la tête du groupe depuis 2008. « Le président de la République envisage, sur proposition du premier ministre, de nommer M. Jean-Pierre Farandou en qualité de président du directoire de la SNCF », indique l’Elysée dans un communiqué. « Le Président de la République a vivement remercié M. Guillaume Pepy, qui lui avait fait savoir qu’il ne solliciterait pas un nouveau mandat, pour son engagement à la tête de l’entreprise depuis plus de dix ans », poursuit le communiqué.

Jean-Pierre Farandou a rejoint la SNCF en 1981, et a notamment dirigé le projet du lancement du TGV Paris-Lille, en 1993. En tant que nouveau patron de la SNCF, il devra notamment relever le défi de l’ouverture à la concurrence, et ce dès la fin de l’année prochaine. « Je suis très heureux de la confiance que le président de la République et le gouvernement me témoignent en me proposant de devenir président de la SNCF, a déclaré Jean-Pierre Farandou. Je présenterai ma vision lors de mes auditions devant le Parlement, et n’exercerai cette fonction qu’après son approbation », ajoute-t-il.