SNCF, RATP, aéroports : semaine compliquée dans les transports

Le mouvement de grève se poursuit le 10 décembre, et affecte les déplacements en train, en métro ou en avion. Tour d'horizon des perturbations.

SNCF
La grève se poursuit ce mardi 10 décembre

« C’est jusqu’à la fin de la semaine que la situation sera difficile » : le message est signé Alain Krakovitch, directeur général du Transilien, qui a confié ce pronostic au micro de France Info. En effet, ce 10 décembre, seul 1 Transilien sur 5 est en circulation. La fréquence est d’ailleurs la même sur le réseau TGV Inoui, et tombe à 1 train sur 6 pour le Ouigo les Intercités, et 3 sur 10 pour le réseau TER.

Du côté de la RATP, on table sur un RER A sur 2 en heures de pointe, et un train sur 3 pour le RER B. Pas de changement notoire pour les métros, si ce n’est la mise en service de la ligne 11, limitée aux heures de pointe comme les lignes 4, 7, 8, et 9. La RATP prévoit déjà que « Le trafic pour la journée du mercredi 11 décembre devrait être également extrêmement perturbé avec une offre similaire à celle du mardi 10 décembre sur les réseaux Métro et RER« .

Dans l’aérien enfin, la DGAC a anticipé en sollicitant dès lundi une réduction de 20% des programmes de vol au départ et à l’arrivée des aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux.