Sao Paulo - Tropisme business sur la Paulista

Rencontre : Stéphane Engelhard, vice-président de la CCI France Brésil, Secrétaire Général de Carrefour Brésil

Stéphane Engelhard est le vice-président de la Chambre de Commerce Industrie France Brésil, et le Secrétaire Général de Carrefour Brésil. Il partage avec Voyages d'Affaires son regard sur Sao Paulo en tant que destination business.

Stéphane Engelhard
Stéphane Engelhard

l’une des dix premières puissances économiques au monde

Les infrastructures de la ville sont-elles adaptées aux attentes de la clientèle affaires ?

Stéphane Engelhard – Elles le sont, avec une capacité hôtelière très importante et deux centres de convention adaptés aux événements internationaux. L´hébergement y est facile et pour toutes les bourses. Quant aux transports urbains, si le niveau est bon, c’est un axe d´amélioration. De nouvelles lignes de métro sont en cours de réalisation et devraient permettre un accès plus facile aux pôles business.

Quelle est la place des entreprises françaises à Sao Paulo ?

Stéphane Engelhard – Sao Paulo est la capitale des affaires au Brésil, l’une des dix premières puissances économiques au monde, et donc une destination attractive pour les entreprises françaises qui sont représentées par les grandes entreprises du CAC 40, mais aussi par un tissu important de PME.

L’Avenida Paulista est-elle toujours le quartier d’affaires de Sao Paulo ?

Stéphane Engelhard – La Paulista est née les années 70, et reste la première grande zone des affaires. Depuis, la zone de la Berrini et Campo Belo, à l’ouest de Sao Paulo, a pris le relais avec le développement d´immeubles de bureaux et de nombreux projets résidentiels.

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter

Les soubresauts politiques auront-ils un impact sur les entreprises françaises ?

Stéphane Engelhard – Les actions du gouvernement fédéral devraient avoir un impact positif sur l´économie, surtout si la réforme des retraites est votée rapidement. Les entreprises françaises au Brésil emploient plus de 500 000 personnes et ont toujours fortement investi dans le pays, même pendant la crise de 2014 à 2018. Ce mouvement ne devrait que s´intensifier avec la reprise économique.

Sao Paulo - Tropisme business sur la Paulista