Success stories de deux start-up à Luxembourg

Outil de prévision boursière pour Sesamm, IA appliquée aux données des fonds d'investissement pour Tetrao : deux success stories à Luxembourg.
succes stories

Sylvain Forte et Pierre Rinaldi, Cofondateurs de Sesamm

Sylvain Forte (G) et Pierre Rinaldi (D)
Sylvain Forte (G) et Pierre Rinaldi (D)

De nombreuses opportunités

Comment avez-vous lancé SESAMm et quelles solutions apportez-vous ?

C’est en lisant un article de recherche sur l’utilisation des réseaux sociaux pour devancer les marchés que Pierre a eu l’idée d’un outil de prévisions boursières. Depuis sa création en 2014, SESAMm s’est spécialisée dans la donnée alternative et propose deux produits phares : SignalReveal, un moteur d’analyse exploitant l’apprentissage automatique pour la création de signaux d’investissements, et Text­Reveal, une plate-forme de traitement automatique des langues spécialisées en données textuelles. Ces produits répondent aux besoins des fonds alternatifs, des fonds de private equity, des banques d’affaires ou des gestionnaires d’actifs.

Était-ce important de lancer votre entreprise au Luxembourg ?

SESAMm s’est créée lorsque nous étions encore étudiants. Nous avons gagné le concours Pitch Your Startup et pu bénéficier d’accompagnements, avec l’incubateur de KPMG Luxembourg et le Lux Future Lab de la BGL BNP Paribas. Cela a aidé SESAMm dans sa croissance. Aujourd’hui, créer une fintech au Luxembourg peut apporter de nombreuses opportunités pour se développer et s’internationaliser.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Chaque année, les limites technologiques de l’intelligence artificielle sont repoussées. Nous prévoyons de passer de 40 à 60 collaborateurs d’ici 2021 avec l’ouverture de bureaux à Tokyo cette année, et à Londres par la suite. Le focus est mis sur notre développement commercial à l’international, en particulier aux États-Unis.

Christian Gillot, Fondateur & Administrateur-délégué de Tetrao International SAChristian Gillot

La transformation digitale des fonds d’investissement est bien lancée

Comment définiriez-vous Tetrao ?

Christian Gillot – Tetrao est une fintech d’intelligence artificielle qui compte douze collaborateurs. Elle a été créée en 2014 à Luxembourg et se spécialise dans les données de fonds d’investissements et d’entreprises. Chaque jour, pour plus de 43 000 fonds, nous téléchargeons les pages web et l’ensemble de la documentation publiée par une centaine de sociétés de gestion, soit plus d’un million de nouvelles pages. Ces données sont lues et interprétées par notre IA et par notre équipe opérationnelle pour répondre à une centaine de questions. Le défi est que chaque fonds d’investissement publie des informations avec sa propre identité visuelle et ses propres mots, ce qui rend toute automatisation impossible à grande échelle avec les techniques actuelles. C’est là qu’intervient l’innovation technologique de Tetrao, qui reproduit la capacité d’adaptation d’un humain face aux changements de documents et de présentation. Nous avons passé plus de deux ans à développer cette idée avant de parvenir à un premier prototype fonctionnel.

En quoi votre implantation au Luxembourg a-t-elle été un plus ?

C. G. – À Luxembourg, nous faisons partie d’un écosystème fintech dynamique. Nous avons reçu un soutien précieux de la part de l’agence nationale Luxinnovation. Et les nombreux événements organisés pour le monde des start-up et des fintechs permettent de tisser les bons liens. Luxembourg est la deuxième plus grande place au monde pour l’industrie des fonds d’investissement, derrière les États-Unis. Nos clients sont des sociétés de gestion et leurs sociétés de services. Comme cette place reste à dimension humaine, nous pouvons échanger facilement avec tous les acteurs du marché. C’est un facteur de succès.

Quelles sont vos perspectives futures ?

C. G. – La transformation digitale de l’industrie des fonds d’investissement est bien lancée. Notre objectif est de couvrir avec notre solution l’intégralité des fonds luxembourgeois en 2020 et des fonds européens en 2021. Notre vision est que l’IA de Tetrao traitera l’intégralité des besoins de données sur la documentation de fonds d’investissement. Pour cela, nous allons lancer de nouveaux projets de R&D et doubler la taille de l’équipe dans les prochains mois.