Success stories à Berlin : Vincent Sabot (Sigfox) et Manfred Ostermeier (Botspot)

Internet des objets pour Sigfox, impression 3D chez Botspot : les dirigeants de ces deux sociétés, Vincent Sabot et Manfred Ostermeier, présentent leurs success stories.

Manfred Ostermeier, fondateur et Président du Conseil de Surveillance de Botspot (www.botspot.de) et Vincent Sabot, CEO de Sigfox Germany
Manfred Ostermeier, fondateur et Président du Conseil de Surveillance de Botspot (www.botspot.de) et Vincent Sabot, CEO de Sigfox Germany

Vincent Sabot, CEO de Sigfox Germany

L’Allemagne est le plus gros marché en IoT en Europe.”

Comment est né Sigfox, spécialiste de l’Internet of Things (IoT) ?

Vincent Sabot – Sigfox est né en 2010, près de Toulouse, de la rencontre entre Ludovic Le Moan, serial entrepreneur du digital et de l’IoT, et Christophe Fourtet, inventeur de la technologie Ultra Narrow Band de Sigfox. Sigfox est devenu, en huit ans, le leader mondial des réseaux IoT à bas coûts et basse consommation énergétique avec trois millions d’objets connectés, 400 collaborateurs, des réseaux dans 50 pays et un éco-système de plus de 500 partenaires.

Pourquoi vous être implantés en Allemagne ?

V. S. – En 2016, Sigfox a lancé ses activités en Allemagne et de nombreux clients industriels comme Bosch, Siemens, BPW ou Conrad nous font désormais confiance pour leurs solutions IoT.

Quelle place occupe l’internet des objets à Berlin ?

V. S. – L’IoT constitue déjà une réelle industrie en Allemagne avec de nombreux groupes industriels qui lancent des produits intelligents ou des offres de services sur la base des données fournies par l’IoT. Cette tendance est forte dans le sud de l’Allemagne, mais aussi à Berlin, capitale européenne des start-up. De manière générale, l’écosystème est très décentralisé en Allemagne, et nos clients et partenaires sont implantés sur tout le territoire.

Quels sont les objectifs de Sigfox à court et long terme, en particulier en Allemagne et à l’international ?

V. S. – Sigfox atteindra les 60 pays en 2018 pour son réseau mondial. En 2019, nous nous implanterons aussi en Chine, en Inde et en Russie. Sigfox est aujourd’hui le seul réseau IoT global en LPWAN (Low Power Wide Area Network). L’Allemagne est le plus gros marché en IoT industriel et logistique en Europe.

Manfred Ostermeier, fondateur et Président du Conseil de Surveillance de Botspot (www.botspot.de)

L’avenir est dans la 3D

Comment a été créé botspot ?

Manfred Ostermeier, fondateur et Président du Conseil de Surveillance de BotspotManfred Ostermeier – En 2013, nous avons lancé botspot à Berlin en tant qu’entreprise de services d’impression en 3D, en commençant par la réalisation de figurines. Puis nous nous sommes développés et avons fabriqué des scanners 3D pour l’industrie. Notre technologie utilise la photogrammétrie, ce qui permet un scannage sans contact, rapide et totalement sécurisé. Ainsi, des objets de différentes tailles et de différentes formes peuvent être scannés en 0,01 seconde et répliqués de manière ultra précise avec les couleurs et textures voulues. Nous sommes les premiers au monde à avoir atteint une telle rapidité d’impression.

Berlin aura bientôt un campus dédié à la 3D. Est-ce important d’y être implanté pour se développer ?

M. O. – Quand on parle d’innovation dans la technologie 3D, Berlin, Paris et Amsterdam sont considérées comme les leaders, mais Berlin se trouve en tête. C’est en nous concentrant sur les demandes de nos clients que nous pouvons trouver de nouvelles solutions. Nous espérons nous développer encore et ouvrir bientôt de nouveaux bureaux.

Dans l’avenir proche, l’impression 3D pourra-t-elle résoudre des problèmes de notre quotidien ?

M. O. – L’avenir est dans la 3D ! Avec un éventail d’applications toujours plus large et qui va de la manufacture industrielle aux domaines liés à la santé, par exemple.