Success story Milan : Tommaso Caldera, designer

"Ce qui compte à mes yeux, c’est la création. Rien que la création."

« Je suis né à Milan en 1986, mais j’ai presque toujours vécu à Pavie, à une trentaine de kilomètres au sud de la ville. C’est idéal, car pour un designer cela permet d’être près du tumulte urbain et de toutes les opportunités, mais aussi d’avoir du recul, de l’espace. J’ai commencé à travailler, alors que j’étais encore étudiant, pour le grand designer Odo Fioravanti. Je suis resté auprès de lui pendant quatre ans, avant de partir pour New York, car j’avais envie de voir comment marchait le monde du design en dehors de Milan. Là-bas, j’ai travaillé quelques mois pour Jonathan Olivares, et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à créer mes sacs en cuir. De retour à Milan, j’ai ouvert, à 26 ans, mon propre studio. C’est un endroit fabuleux pour se lancer dans le domaine du design. J’ai eu la chance de pouvoir participer au Salone del Mobile, ce qui m’a permis de me faire connaître. Ainsi, en septembre 2013, j’ai été sélectionné par l’Institut culturel italien de New York comme “Top Young Industrial Designer”. Cette reconnaissance a été importante, et j’ai pu trouver facilement des clients et des fabricants pour mes objets. Depuis, je me consacre à la création d’objets très divers, de l’ustensile de cuisine à la lampe de bureau en passant par le fauteuil. Je ne veux pas me cantonner à une spécialité, je veux faire tout ce qui me plaît. Naturellement, en tant que jeune designer, je suis obligé d’accepter les commandes. Parfois trop même, car j’aimerais me consacrer à une pièce en particulier. Pour l’instant, je travaille seul. Idéalement j’aimerais avoir un ou deux assistants, mais je ne veux pas devenir un gros studio, quelque chose de trop policé. Je ne veux pas non plus ouvrir un magasin, ni faire de la vente en ligne. Vendre, c’est un autre métier. Ce qui compte à mes yeux, c’est la création. Rien que la création. »

Internet : www.tommasocaldera.eu • Email : info@tommasocaldera.eu