TGV et Intercités : offre revue à la baisse à la SNCF

Quatre TGV sur dix en moyenne, 50 % de l'offre en ce qui concerne les trains Intercités : SNCF Voyageurs adapte son offre au recul de la demande.
offre-hausse-TGV
SNCF Voyageurs annonce plus de TGV à partir du 7 mai.

Face à un recul des réservations de 70 % pour les mois d’avril et mai, la SNCF revoit son offre à la baisse. Avec la mise en place fin mars de mesures sanitaires renforcées dans 18 départements, la compagnie avait déjà réduit le nombre de TGV en circulation en passant de trois sur quatre depuis le début de l’année à une moyenne de trois à six sur dix. Le nouveau confinement contraint SNCF Voyageurs à réduire encore la voilure.

A partir du 12 avril, le nombre de trains à grande vitesse en semaine descend à quatre TGV sur dix sur les axes Sud-Est, Atlantique, Est, ainsi que pour l’offre OUIGO. Sur l’axe Nord, c’est une moyenne de trois TGV sur dix qui seront mis en circulation. Cette offre pourra être renforcée les week-ends et durant les vacances scolaires selon les axes.

Concernant les trains Intercités, l’offre est fixée à 50% en moyenne en application des décisions du ministère chargé des Transports, avec des adaptations variables selon les lignes. Sur les lignes Paris – Clermont-Ferrand et Paris – Limoges – Toulouse, quatre allers-retours par jour seront proposés en semaine, de même qu’entre Marseille et Bordeaux. Sur certaines lignes, un seul aller-retour quotidien sera proposé, notamment entre Nantes et Bordeaux, Nantes et Lyon, Béziers et Clermont-Ferrand, ainsi que sur la ligne Toulouse – Bayonne – Hendaye.

Enfin, en ce qui concerne le transport régional, l’offre maintenue représente en moyenne nationale 80% des trains habituels circulant en semaine, avec des niveaux variables selon les régions. SNCF Voyageurs continue d’étudier d’éventuels ajustements complémentaires.

A l’international, l’offre à grande vitesse est limitée à un Eurostar par jour entre Paris et Londres et sur la ligne Londres-Lille-Bruxelles-Amsterdam. Sur la ligne Paris-Bruxelles proposée par Thalys, quatre allers-retours circulent, dont un seul poursuivant sur sa route vers Amsterdam, avec en parallèle une liaison par jour entre Paris et Dortmund. Entre la France et la Suisse, Lyria propose cinq TGV par jour, tandis que vers l’Allemagne, la SNCF, en coopération avec la Deutsche Bahn, propose huit allers et retours quotidiens. Enfin, vers l’Italie et l’Espagne, deux allers-retours seront en circulation.

La SNCF précise que tous les billets sont échangeables et remboursables sans frais jusqu’au dernier moment pour les trajets effectués jusqu’au 30 avril 2021 inclus. Par ailleurs, les abonnés Mon Forfait Annuel et TGV Max ne seront pas prélevés de leur abonnement pour le mois d’avril. En fonction de l’évolution de la demande, SNCF Voyageurs n’exclut pas de procéder à d’autres adaptations au fil des prochaines semaines.