Thalys : Agnès Ogier cède sa place à Bertrand Gosselin

Bertrand Gosselin remplace Agnès Ogier à la tête de Thalys. La compagnie ferroviaire a officialisé cette nomination ce lundi. Agnès Ogier rejoint le groupe SNCF, en devenant Directrice générale Communication et Image Groupe

DR Thalys Photo Patrick Lazic
Agnès Ogier célébrant les 20 ans de Thalys à bord (DR Thalys Photo Patrick Lazic)

Après quatre ans de bons et loyaux services, Agnès Ogier va donc céder les commandes de Thalys. Pour la remplacer au poste de CEO, le Conseil d’administration de la compagnie ferroviaire a désigné Bertrand Gosselin, jusqu’ici Directeur de la région Paris Rive Gauche, en charge du « RER C » au sein de SNCF Mobilités. « Depuis 1996, Thalys a pour moteur trois valeurs clés pour construire le monde de demain : la coopération interculturelle, la liberté de circulation et l’exigence d’un développement durable », déclare le nouveau patron de Thalys. « Je suis fier de les défendre à mon tour, en cette année charnière pour Thalys. Notre actualité est ambitieuse : trois nouvelles dessertes, un renouvellement complet du parc, un plan de croissance sur toutes les routes. Ce faisant, nous allons continuer de dessiner le Thalys qui répondra aux attentes des voyageurs de demain », ajoute Bertrand Gosselin.

bienvenue dans la grande vitesse européenne

De son côté, Agnès Ogier devient Directrice générale Communication et Image du Groupe SNCF. Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF, a salué « le travail accompli et les excellents résultats » de l’ancienne CEO : « La transformation de Thalys en entreprise ferroviaire est un pari 100% réussi, le réseau a été étendu, la croissance portée sur toutes les routes, l’offre a été renouvelée avec une grande agilité, incluant la création du low cost Izy, des rames nouveau design seront bientôt prêtes à sortir des ateliers. 2018 est une année record avec un trafic en hausse de plus de 5% sur tout son réseau. Je suis très confiante pour l’avenir, les défis qui attendent Bertrand Gosselin sont nombreux, je lui souhaite la bienvenue dans la grande vitesse européenne », poursuit Rachel Picard.