Des trains « sans covid » en Italie

Les chemins de fer publics italiens ont annoncé lancer un service de trains à grande vitesse "sans Covid". Rome-Milan sera la première ligne avec ce type de trains selon la direction de FS, Ferrovie dello Stato. 

La ligne ferroviaire Rome-Milan proposera des trains libres de Covid à partir d’avril a annoncé lundi 8 mars le directeur général de Ferrovie dello Stato, Gianfranco Battisti. Le dirigeant de l’entreprise nationale ferroviaire italienne a salué l’initiative comme un moyen de relancer les voyages après plus d’un an de lutte contre la pandémie. Le lancement d’un train sans covid début avril sera une première en Europe selon FS, qui gère le réseau Trenitalia et Frecce (TGV).

A quoi ressemblera donc ce train « sans covid » ? Il s’agira de lignes sur lesquelles tous les passagers et le personnel subiront un test covid avant l’embarquement. La Croix-Rouge italienne apportera son concours pour les tests.

La ligne Rome-Milan a été choisie car elle est la plus fréquentée d’Italie. Une soixantaine  de trains relient les deux villes quotidiennement en un peu moins de trois heures. La plupart effectuent des arrêts à Florence et Bologne.

« Nous introduirons ce type de service sur des lignes également plus touristiques comme Venise ou Naples, » a ajouté Gianfranco Battisti.

Des lignes de train « sans covid » doivent permettre de relancer l’économie liée au tourisme et aux voyages. Le tourisme représentait 14 % de l’économie italienne avant la crise sanitaire, expliquait en février le Premier ministre Mario Draghi au Parlement. Le service permettrait aux Italiens de pouvoir à nouveau se déplacer d’une région à l’autre. Les voyages pour raisons non essentielles entre les différentes régions italiennes sont actuellement interdits.