Les travel managers manquent de visibilité sur la reprise des déplacements

La majorité des professionnels ne sont pas encore capables de préciser à quelle échéance pourront reprendre leurs déplacements, selon une étude publiée par la GBTA.

GBTA
La GBTA sonde régulièrement les acteurs du business travel pour anticiper la sortie de crise

Quand pourront reprendre les voyages d’affaires, et dans quelles conditions ? C’est la question qui taraude tous les acteurs du marché depuis l’apparition de la crise sanitaire. La GBTA (Global Business Travel Association) a donc sondé les principaux intéressés – fournisseurs, agences de voyages d’affaires, et surtout travel managers et acheteurs (43% du panel) – pour prendre la température. A l’instar de la précédente étude publiée un mois plus tôt par l’association, l’heure est à l’incertitude. En effet, la majorité des sondés (54%) ont déjà étudié l’idée d’une reprise des déplacements, mais se disent incapables d’en préciser la date.

Pourtant, cette reprise pourrait bien intervenir dans un « futur proche », à en croire les professionnels du voyage d’affaires. Une large majorité des sondés (84%) tablent même sur une reprise des déplacements internationaux d’ici deux mois, et 36% d’ici six mois. Mais là encore, l’heure est à l’incertitude : 23% des sondés sont incapables d’anticiper une telle reprise.

Finalement, le seul consensus repose peut-être sur l’impact de la crise sanitaire à plus long terme. Ainsi, 77% des personnes interrogées estiment que cet épisode va changer le mode de fonctionnement de son entreprise.