Vassily Kandinsky, le blanc absolu

L’exposition du Guggengheim Museum s’intéresse avant tout à la période “peinture avec bordure blanche” de Vassily Kandinsky.
Study for Painting with White Border

De retour à Munich après un voyage à Moscou à l’automne 1912, Vassily Kandinsky cherche une façon de projeter visuellement, mais de manière abstraite, les « impressions extrêmement puissantes » de sa Russie natale. Pendant cinq mois, il explore divers motifs et compositions en jouant librement avec le crayon, la plume et l’encre, l’aquarelle et l’huile. Après plusieurs études, il arrive à trouver que la solution picturale est la bordure blanche. Ainsi, à partir de 1913, cette couleur de l’absolu pour le peintre gagne certaines de ses peintures. Comme si l’image qu’il venait de créer émergeait d’une nuée, d’une vision.

Jusqu’au 15 janvier 2012. Guggengheim Museum. 1071 Fifth Avenue. Tickets sur www.guggenheim.org